Couvre-feu : un triathlète échappe à un contrôle de police en fuyant à la nage

Couvre-feu : un triathlète échappe à un contrôle de police en fuyant à la nage©Pixabay

, publié le samedi 27 février 2021 à 12h50

A La Baule, un triathlète surpris en plein jogging par des policiers après le couvre-feu, a pris la fuite à la nage, vendredi 26 février.

L'histoire est étonnante et pleine de rebondissements. Vendredi 26 février, une heure après le début du couvre-feu sanitaire, un triathlète de 54 ans s'est jeté dans la mer pour échapper à un contrôle de police.

L'homme courait sur le remblai de La Baule (Loire-Atlantique), lorsqu'il a été repéré par des policiers de la Brigade anti-criminalité, relate France 3 Pays de la Loire, samedi. "Un policier a tenté de le rejoindre, le joggeur est descendu sur le sable", rapporte un témoin à la chaîne. Quand le fonctionnaire a été rejoint par un autre agent, le joggeur s'est mis à l'eau et a nagé vers le large.



La température de l'eau flirtant avec les 9°C, les policiers alertent aussitôt les secours. Les pompiers mettent à l'eau leur canot pneumatique peu de temps après, en vain, rapporte Ouest France. La nuit tombant, la tête du sportif finit par disparaître à environ 250 mètres du rivage. Même le survol de la zone par un hélicoptère n'aboutit à rien. Les recherches sont finalement stoppées vers 21 heures.

Mais l'histoire ne s'arrête pas là. Plus tard dans la soirée, la police reçoit un appel téléphonique. La femme du nageur est à l'autre bout du fil. Celui-ci est parvenu à regagner son domicile. S'il n'échappera pas à l'amende de 135 euros pour non-respect du couvre-feu, il pourrait néanmoins être entendu par le parquet et faire l'objet de poursuites pénales en raison des moyens importants engagés pour tenter de le secourir et des risques qu'il a fait courir aux secouristes, indique le quotidien régional.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.