Coups de feu devant un hôpital à Paris : un mort et un blessé

Coups de feu devant un hôpital à Paris : un mort et un blessé
Policiers et pompiers devant l'hôpital Henry Dunant dans le 16e arrondissement de Paris, le 12 avril 2021.

publié le lundi 12 avril 2021 à 14h55

Les faits se sont produits ce lundi en début d'après-midi dans le 16e arrondissement de la capitale. Le tireur a pris la fuite.

Des tirs dans le 16e arrondissement de Paris ce lundi 12 avril.

Plusieurs coups de feu ont été signalés un peu après 13h30 devant l'hôpital Henry Dunant. Deux personnes ont été touchées par balles. Elles ont été immédiatement prises en charge par le personnel de l'hôpital. "Une personne est décédée et il y a un blessé grave", ont précisé les pompiers. 



Si l'identité de la victime, un homme, reste inconnue, la personne blessée est une femme qui travaillait comme agent de sécurité à l'hôpital. En "état d'urgence absolue", elle aurait plutôt "été victime d'une balle perdue", a indiqué sur BFMTV le maire du 16e arrondissement, Francis Szpiner, qui s'est rendu sur place. L'auteur des coups de feu a pris la fuite sur un deux-roues. Un périmètre de sécurité a été déployé autour de l'hôpital. Plusieurs véhicules de pompiers stationnent devant l'établissement.

"J'ai entendu des détonations et j'ai vu un mec en capuche tirer une balle et j'ai vu un mec au sol", témoigne sur BFMTV le gérant d'un restaurant situé juste en face des lieux. Selon ses dires, l'assaillant s'est ensuite avancé et a de nouveau tiré sur l'homme au sol. "Le mec qui a tiré est ensuite reparti à pied avec vachement de sang-froid, comme si de rien n'était. Et 500 mètres plus loin un scooter l'attendait", a ajouté le témoin. 


Une enquête a été ouverte pour "assassinat et tentative d'assassinat" et confiée à la brigade criminelle de la Direction régionale de la police judiciaire. Si aucun élément n'a été donné à ce stade par les enquêteurs sur les circonstances des tirs, devant cet hôpital privé administré par la Croix-Rouge française, "on pense plutôt a un règlement de comptes", a indiqué le maire du 16e arrondissement.

"Il ne s'agit pas d'un attentat terroriste, il ne s'agit pas d'un attentat contre le centre de vaccination", ouvert en ce moment au sein de l'hôpital, a insisté Francis Szpiner. "La vaccination continue au centre Dunant (...) et nous essayons de maintenir le rythme des vaccinations", a insisté l'élu. 

Des cellules de soutien psychologique ont par ailleurs été mises en place par la Croix-Rouge au sein de l'établissement, situé près de la Porte de Saint-Cloud. "On a beaucoup de personnes choquées à l'intérieur", a expliqué un employé de la Croix-Rouge. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.