Coup de frein pour Philippe Etchebest

Coup de frein pour Philippe Etchebest©Wochit
A lire aussi

, publié le mardi 05 mars 2019 à 19h15

Alors qu'il doit ouvrir un nouveau restaurant à la fin de l'année dans le quartier des Chartrons à Bordeaux, le chef Philippe Etchebest voit son projet contesté en justice, relate Sud Ouest.

C'est un coup d'arrêt pour l'un des chefs les plus connus des Français. Philippe Etchebest a pour ambition d'ouvrir un deuxième restaurant à Bordeaux.

Mais son projet, prévu pour fin 2019, est aujourd'hui contesté. Un riverain du quartier des Chartrons à Bordeaux a demandé l'annulation du permis de construire, constate Sud Ouest.



Selon son avocate citée par le quotidien "les démolitions engagées vont au-delà de ce que permettrait la réglementation dans ce secteur". "Le dossier de permis de construire ne fait pas état du bâti existant dans son intégralité. On omet, volontairement ou pas, certains éléments", continue-t-elle.

Non légal ?

Le clan des plaignants met en avant une démolition totale de l'immeuble avant reconstruction "ce qui est interdit dans ce secteur", précise-t-il. Du côté de Philippe Etchebest, on admet des imprécisions qui ne sauraient cependant "entacher la légalité du permis", réfute son avocat. Seules "quelques démolitions partielles" seraient concernées.

Après Le Quatrième Mur, qui se trouve Place de la Comédie, brasserie qui se veut accessible à tous, Philippe Etchebest a dans l'idée d'ouvrir un établissement davantage "haut de gamme". "Ce sera un tout nouveau concept, très différent du '4e Mur' mais qui sera complémentaire. Il y aura deux sortes de restauration avec deux entités bien distinctes : une populaire et une plus haut de gamme, avec pour objectif de décrocher une ou plusieurs étoiles au Michelin", disait-il dans Sud Ouest début mars.

Un juge se prononcera sur le dossier dans la semaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.