Coup d'envoi du Sidaction, dans un contexte de baisse des dons

Coup d'envoi du Sidaction, dans un contexte de baisse des dons

Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine en 2008 et présidente de l'association Sidaction

AFP, publié le vendredi 23 mars 2018 à 15h05

Le Sidaction, événement caritatif annuel relayé à la radio et la télévision, a démarré vendredi et s'achèvera dimanche, dans un contexte global de baisse des dons aux associations et de progression des "idées fausses" sur le sida.

L'association Sidaction a publié mercredi un sondage selon lequel 21% des 15-24 ans pensent à tort que le virus peut se transmettre en embrassant un séropositif, soit 6% de plus qu'en 2015.

"Nous sommes un peu inquiets de cette méconnaissance des jeunes envers l'infection au VIH", déclare à l'AFP Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine en 2008 avec Luc Montagnier pour la découverte du virus du sida en 1983.

Elle a été nommée en novembre présidente de l'association Sidaction pour succéder à l'homme d'affaires et mécène Pierre Bergé, décédé le 8 septembre.

"Françoise Barré-Sinoussi porte l'historique de la lutte contre le sida", explique à l'AFP la directrice générale de Sidaction, Florence Thune. 

"Elle symbolise le lien entre la recherche et les personnes qui vivent avec le VIH car elle a été parmi les premiers à recevoir dans son laboratoire des personnes infectées par le VIH".

Co-fondée en 1994 par Pierre Bergé et Line Renaud, qui est toujours vice-présidente, l'association finance des programmes de recherche et de prévention.

Les dons peuvent être faits par téléphone (110, jusqu'au 14 avril), en ligne (www.sidaction.org), par SMS en envoyant le mot DON au 92 110 (petits dons) ou par courrier à Sidaction, 228 rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris.

L'an dernier, le Sidaction s'était achevé sur un total de 4,07 millions d'euros de promesses de dons.

"Une éventuelle baisse des dons, qu'on a déjà constatée au cours de ces dernières années, nous inquiète. C'est le cas pour le milieu associatif de façon globale et c'est extrêmement préoccupant", selon Françoise Barré-Sinoussi.

Organisée début décembre, la dernière édition du Téléthon, le plus gros événement caritatif de France, a recueilli moins de dons que les années précédentes, avec un bilan final de 89 millions d'euros (contre près de 93 millions en 2016).

Pendant tout le week-end, les chaînes de télévision affichent dans un coin de l'écran le ruban rouge du Sidaction.

Une émission de variété dédiée intitulée "Toujours ensemble: notre raison d'être" sera diffusée samedi à 20h55 sur France 2. Elle marquera les 20 ans de la chanson "Sa raison d'être", composée par Pascal Obispo pour le Sidaction et dont une nouvelle version a été enregistrée par une quarantaine d'artistes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
63 commentaires - Coup d'envoi du Sidaction, dans un contexte de baisse des dons
  • elle est partout celle-là.

  • Pas du tout concerné et je ne donnerai pas un centime. Je préfère donner au WWF.

  • Moi retraite on m'as ponctionner 1,7% de csg de plus alors je ne verserait plus un euro à quelque associations demandez l'argent à ceux qui en ont gagner avec la suppression de l'ISF

    C'est idem pour moi c'est pareil pour les pièces jaunes le judoka combien a t-il encaissé ? autant que la Bernadette ? et Line Renault a t-elle rempli son réservoir?

  • On fait la quête tous les jours. A quoi servent nos impôts ,la CSG et le reste. Donc,j'en donne déjà assez. Il n'y a que ceux qui ne passent pas au tiroir caisse qui vont trouver ce genre d'appel aux dons est normal.

  • Moi la solidarité on me la pique tous les mois sur mon bulletin de salaire et le surloyer de mon appart à hauteur de 320 euros en plus pour cette année sans me demander mon avis. On la pique également sur la petite retraite de mes parents qui se priveront de 300 euros toujours au nom de cette fameuse solidarité. Donc vous voudrez bien adresser votre demande au bénéficiaire décideur sis Palais de l’Élysée 55 rue du Faubourg St honoré 75008 Paris.
    D'autre part il est hors de question que je cautionne au travers d'un don cette maladie qui n'est pas une fatalité mais qui perdure uniquement à cause de comportements délibérément égoïstes en ne protégeant pas des rapports sexuels à risques. Ras le bol aussi des faux prétextes et des fausses excuses de ceux qui prétendent qu'ils ne connaissent pas les modes de transmissions du SIDA. Ce fléau fait des ravages depuis plus de 35 ans. On n'a jamais été autant mis en garde autant avertis, bombardé de pub et autre campagnes d'information. Les ado sont aujourd'hui hyper connectés, ils ont accès à toutes les infos en quelques secondes et il n'y a pas besoin d'avoir fait médecine pour savoir comment se transmet le SIDA la plus courante étant les rapports sexuels. Alors comme on dit, dans le doute abstiens toi et surtout protège toi.

    bravo !