Côtes-d'Armor : une octogénaire poignardée à mort par sa petite-fille

Côtes-d'Armor : une octogénaire poignardée à mort par sa petite-fille

Un gendarme, le 9 mars 2018.

Orange avec AFP, publié le dimanche 08 avril 2018 à 17h55

Les gendarmes n'ont pas pu interroger la suspecte, qui a été placée en hôpital psychiatrique.

La petite-fille d'une octogénaire poignardée à mort, à Pabu, a été interpellée à l'hôpital de Guingamp, rapporte France 3 Bretagne.



La trentenaire "apparaît comme le principal suspect à ce stade de l'enquête", a déclaré le procureur de Saint-Brieuc.

"Les investigations menées auprès des hôpitaux de la région ont permis d'apprendre qu'une jeune femme présentant une coupure profonde au poignet s'était présentée le jeudi 5 avril, en soirée aux urgences de Guingamp et avait dû être opérée", affirme le parquet.

Son état incompatible avec une garde à vue

À son arrivée à l'hôpital, la jeune femme de 36 ans aurait évoqué, parmi des propos confus, "une rixe avec sa grand-mère. "Manifestant un état psychique très perturbé et tenant des propos incohérents, elle a été présentée par les gendarmes à un psychiatre qui a conclu à l'incompatibilité de son état avec une mesure de garde à vue".

La suspecte a été admise en hôpital psychiatrique sous contrainte au centre spécialisé de Rennes. Elle sera auditionnée par les gendarmes dès que son état de santé le permettra.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.