Côtes-d'Armor : mise en examen d'un quadragénaire pour le meurtre aggravé de sa concubine

Côtes-d'Armor : mise en examen d'un quadragénaire pour le meurtre aggravé de sa concubine
(Photo d'illustration)

, publié le dimanche 16 août 2020 à 17h06

L'homme aurait reconnu les faits lors de sa garde à vue, révélant n'avoir jamais eu l'"intention de la tuer".


Le parquet de Saint-Brieuc annonce que l'individu, placé en détention provisoire, était en état d'ébriété au moment des faits. 

D'après les premiers éléments, l'homme a porté un coup de couteau "au niveau du coeur" de sa concubine. 

La victime, âgée de 43 ans elle aussi, a été retrouvée morte par les pompiers et la gendarmerie, allongée sur le sol de la cuisine et le corps ensanglanté, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Une information judiciaire a été ouverte. Le mise en cause devait purger une peine de prison après une condamnation à 10 mois de prison ferme en juin pour des violences sur sa compagne commises en avril. Fin juillet, le juge d'application des peines avait en effet refusé une demande d'aménagement de peine.

Ce cas porte à 46 le nombre de féminicides présumés recensés depuis le début de l'année. En 2019, on dénombrait au moins 126 cas de femmes tuées par leur compagnon ou ex, soit une femme tous les trois jours en moyenne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.