Côte-d'Or : un gendarme se suicide dans sa caserne

Côte-d'Or : un gendarme se suicide dans sa caserne
Un gendarme en service (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mardi 22 mai 2018 à 13h46

Le militaire, qui officiait à Dijon, aurait mis fin à ses jours avec son arme de service.

Un gendarme de 32 ans s'est suicidé dimanche 20 mai dans son logement de fonction au sein de la caserne Deflandre à Dijon, en Côte-d'Or.



L'homme, marié et père de deux enfants, était affecté dans une unité hautement spécialisée, indique la région de gendarmerie Bourgogne-Franche-Comté. Selon le site l'Essor de la gendarmerie, il faisait parti du peloton spécialisé de protection de la Gendarmerie (PSPG) de Valduc (Côte d'Or).


Toujours selon l'Essor, il aurait mis fin à ses jours avec son arme de service.

Recrudescence de suicides

"Le général Olivier Kim, commandant de la région de gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté et l'ensemble de ses personnels civils et militaires, partagent la douleur de sa conjointe, de ses enfants et de ses proches, ainsi que celle des camarades de son unité. Ils leurs présentent leurs condoléances les plus attristées", rapporte Le Bien Public sur son site.



La section de recherches et la brigade de recherches de Dijon sont chargées de l'enquête. Ces cas de suicides se multiplient au sein de la gendarmerie mais aussi de la police. Une instance a justement été créée à l'automne pour se pencher sur la recrudescence des suicides chez les policiers et les gendarmes.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.