Costumes de Fillon: procédure disciplinaire contre l'avocat Robert Bourgi

Costumes de Fillon: procédure disciplinaire contre l'avocat Robert Bourgi

Un croquis d'audience montre l'avocat Robert Bourgi, lors d'un procès à Paris, le 21 mars 2017

AFP, publié le mercredi 14 février 2018 à 13h32

La bâtonnière de Paris Marie-Aimée Peyron a ouvert une procédure disciplinaire contre le sulfureux avocat Robert Bourgi pour ses déclarations dans des documentaires consacrés à la chute de l'ex-candidat à la présidentielle François Fillon, a-t-on appris mercredi.

"J'ai décidé d'ouvrir une procédure disciplinaire pour manquement aux principes essentiels de la profession d'avocat", a déclaré à l'AFP Marie-Aimée Peyron, confirmant une information de l'Express. Cette procédure vise "les propos violemment hostiles et insultants" que Robert Bourgi a tenus dans deux documentaires sur François Fillon, diffusés fin janvier et début février sur BFMTV et France 5.

L'avocat, figure des réseaux de la "Françafrique", revient sur son cadeau empoisonné à François Fillon, les fameux costumes Arnys, d'une valeur de 13.000 euros. Cette affaire avait jeté un peu plus l'opprobre sur le candidat de la droite, alors déjà englué dans le "Penelopegate". 

Robert Bourgi explique qu'il a "préparé (son) coup". "Nicolas Sarkozy me dit +Ça va Robert? Je te trouve bizarre ?+ (...) Et j'ai eu cette phrase, j'ai dit: +Je vais le niquer. Il ne s'en remettra pas+".

La veille de la révélation de l'affaire des costumes par le JDD, le 11 mars 2017, François Fillon appelle Robert Bourgi, lequel dément être l'auteur de la fuite.

"Je sais mentir quand il le faut. Je savais que l'homme était déjà atteint. Il était terrorisé", raconte l'avocat. "Anne Méaux (communicante de Fillon, NDLR) me dit +François est dans tous ses états. Mais c'est... C'est la fin de François !+... +Est-ce qu'il n'est pas possible d'arrêter le JDD?+, lui dis-je, de manière fourbe - faut être fourbe quelquefois."

"Nous sommes avocats, il nous appartient de respecter les principes d'honneur, de dignité, de délicatesse, de modération et de courtoisie", a réagi la bâtonnière. "Le fait que le documentaire soit tourné dans son cabinet d'avocat montre qu'il s'exprime es qualité d'avocat", a-t-elle poursuivi. 

Robert Bourgi devrait donc bientôt rendre des comptes devant ses pairs, les avocats du barreau de Paris. 

Un instructeur va être désigné puis l'affaire sera renvoyée devant une formation disciplinaire. Les sanctions vont de l'avertissement à la radiation, en passant par le blâme et la suspension temporaire d'activité. 

Or Robert Bourgi est en récidive. Selon l'Express, il a déjà été condamné en 2012 à une interdiction d'exercer de 2 ans dont 6 mois ferme, après une interview au JDD où il assurait avoir "participé à plusieurs remises de mallettes à Jacques Chirac, en personne, à la mairie de Paris". 

La sanction devrait être prononcée d'ici à la fin de l'année.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
71 commentaires - Costumes de Fillon: procédure disciplinaire contre l'avocat Robert Bourgi
  • TOUT le monde semble decouvrir le cote sulfureux de cet avocat il ne s agit pas d un perdreau de l annee oeuvrant en coulisse dEpuis belle lurette dans les reseaux de la FRANCE AFRIQUE gage d un bon C V apres avoir piege FILLON avec l affaire des costumes est ce une initiative personnelle ou a t il agit pour quelqu un d autre en politique il existe toujours cette regle toujours d actualite garde toi bien de tes amis FILLON n ayant pas que des amis dans son parti il en mesure aujourdhui la realite!!!!!!!!!!

  • Oui, mais grâce à ce récidiviste du coup foireux et à la mainmise du parti Macron sur la presse , on nous a volé l'élection de Fillon . Lequel n'avait rien fait de répréhensible en utilisant son indemnité parlementaire à sa guise . Comme il en avait strictement le droit .

  • Laissez M. Fillon tranquille ! ! Déjà auparavant vous avez fait tomber DSK dans uns histoire pas très claire pour nous mettre Hollande, le benêt de Tulle à la Présidence. On en voit le résultat. Maintenant ça à recommencé avec Fillon pour placer Monsieur "nouvelles taxes" au pouvoir! Quelle erreur. Tout le monde sensé aurait préféré M. Fillon; qu'importe le prix de ses costumes.

    surement pas, ce fourbe!!!!!

  • Bien vu qu'on s'occupe de Bourgi et de ses dires calomnieux . J'espère que la sanction envers lui sera la radiation : il s'agit d'un être irrespectueux.

    oui bien mal acquis ne profite jamais

  • La vérité n'est pas toujours bonne à dire ! !il vaut mieux être dans le mensonge et dans l'hypocrisie ! sont ce là les vraies valeurs du barreau de Paris ? Espérons que la procédure disciplinaire ne se fera pas à huit clos car il ne manquerait plus que cela !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]