Corse : un pont aérien après le passage de la tempête Fabien

Corse : un pont aérien après le passage de la tempête Fabien
L'aéroport d'Ajaccio a été fermé samedi à la suite d'inondations.

, publié le lundi 23 décembre 2019 à 08h38

La compagnie Air Corsica assurera 51 vols supplémentaires lundi 23 décembre. L'ensemble des transports étaient à l'arrêt ce week-end en Corse, balayée par la tempête Fabien. 

Traversées en bateau annulées, ensemble des vols supprimés, milliers de passagers dans l'incertitude...

À quelques jours de Noël, la Corse s'est retrouvée dimanche 22 décembre totalement isolée lors du passage de la tempête Fabien. Pour acheminer les milliers de passagers bloqués sur l'île de beauté, Air Corsica organise lundi 23 décembre un pont aérien au départ et à l'arrivée de Bastia-Poretto. 



"51 vols supplémentaires, représentant un total de 7.200 sièges sont en cours de programmation entre Bastia, d'une part, Marseille, Nice, Paris-Orly, Lyon, Toulouse, Bruxelles Charleroi et Porto d'autre part", a indiqué la compagnie dans un communiqué dimanche. "En plus des 10 avions d'Air Corsica disponibles, la compagnie va affréter des appareils supplémentaires auprès des transporteurs européesn spécialisés dans ce type de mission", ajoute la compagnie.


Les passagers dont les vols ont été annulés sont directement prévenus par la compagnie de leur solution de rechange. "Tous les passagers des vols annulés listés ci-dessous ont tous reçus un SMS leur indiquant leur nouveau vol et la procédure à suivre", écrit Air Corsica sur Twitter. 

Inondé, l'aéroport d'Ajaccio reste fermé. Des navettes routières sont mises en place entre les aéroports de Bastia et Ajaccio. 


Côté mer, aucun bateau n'a effectué la traversée dimanche. Le trafic devrait reprendre ce lundi, selon la compagnie maritime Corsica Linea. Plusieurs milliers de passagers sont affectés. La compagnie ouvre également de "nouvelles traversées" lundi. La circulation des trains, interrompue dimanche, doit reprendre progressivement lundi après-midi, ont annoncé les Chemins de fer de la Corse.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.