Corse : la pollution provoque la fermeture de nombreuses plages

Corse : la pollution provoque la fermeture de nombreuses plages©Panoramic

publié le mardi 15 juin 2021 à 10h30

Alors que le tourisme, principale source de revenus de la Corse, repartait grâce au reflux de la pandémie de Covid-19, le dégazage sauvage d'un navire atteint les plages du sud-est de l'île de Beauté et provoque leur fermeture.

Colère et frustration en Corse. Les beaux jours sont là, la situation sanitaire s'améliore, les touristes reviennent et plusieurs plages doivent être fermées et interdites à la baignade, notamment à Porto-Vecchio (Corse-du-Sud), selon BFMTV, où la mairie a pris un arrêté municipal mardi 15 juin.

Il concerne de très belles plages comme celle de Santa Giulia.



Lundi déjà, plusieurs plages du sud de l'île ont été fermées, à cause de galettes d'hydrocarbures qui arrivaient sur le sable. Les gendarmes ont évacué lundi soir la plage de Targo, située sur la commune de Conca. Ils sont intervenus sur la plage de Favone, nécessitant sa fermeture. Sur la plage de Solaro, près de Solenzara, les boulettes avaient été signalées dès dimanche soir aux autorités.

Depuis le repérage de cette pollution vendredi lors d'un exercice militaire aérien au large de la Corse, des moyens aériens, maritimes et terrestres ont été engagés pour éviter le pire et pour identifier le navire fautif. Des tonnes d'hydrocarbures ont été pompées. Mais la fermeture d'une plage, ne serait-ce qu'un jour ou deux, fait fuir les touristes, pénalise fortement les professionnels et ralentit la reprise de l'activité économique de la Corse, basée principalement sur le tourisme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.