Coronavirus : un homme soupçonné de revente de masques et gels périmés

Coronavirus : un homme soupçonné de revente de masques et gels périmés
Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, les arnaques se multiplient sur les sites de vente en ligne.

publié le mercredi 11 mars 2020 à 09h00

Un homme a été interpellé et placé en garde à vue dans l'Oise mardi 10 mars, accusé d'avoir mis en vente des matériels de protection périmés (masques, gels, gants) contre le coronavirus sur un site de vente en ligne. 

Masques de protection, gels hydroalcooliques, gants et lingettes... contre le coronavirus, il proposait des produits périmés sur internet. Un homme de 59 a été interpellé et placé en garde à vue mardi dans l'Oise, département qui recense le plus de cas de contaminations en France.

Des produits voués à la destruction

L'opération menée par les gendarmes de l'Oise a permis la découverte de 9.400 masques, 3.300 gants, 4.500 lingettes, 80 flacons de gel hydroalcoolique 150 ml et 14 flacons de gel hydroalcoolique 500 ml, tous périmés, mis en vente sur le site Le Bon Coin. Ces produits industriels périmés et voués à la destruction ont été détournés au préjudice d'une entreprise de l'Oise par un des salariés, a expliqué la gendarmerie nationale.

L'escroquerie a été mise au jour à la suite d'une veille sur les sites de vente en ligne par les gendarmes du bureau renseignement du groupement de gendarmerie de la Somme.


Depuis le mois de janvier, les autorités doivent faire face à de nouveaux escrocs qui profitent de la montée de la psychose générée par le Covid-19. Sur les sites de vente en ligne, on voit donc se multiplier des arnaques, avec des produits pas aux normes, inutiles, ou à prix excessifs. Le secrétaire d'Etat au Numérique alertait d'ailleurs la semaine dernière sur l'usage de certains sites "particulièrement risqués et négligents sur le contrôle des produits invendus". 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.