Coronavirus : premier mort en Corse, la France passe le cap des 20 décès

Coronavirus : premier mort en Corse, la France passe le cap des 20 décès
Un soignant en tenue de protection à l'hôpital Henri-Mondor de Créteil (Val-de-Marne) le 6 mars.

, publié le lundi 09 mars 2020 à 13h50

La Corse enregistre son premier décès du virus Covid-19 avec la mort d'un homme de 89 ans à l'hôpital d'Ajaccio, dans la nuit de dimanche à lundi. Cela porte à vingt le nombre de morts dans le pays. 




Pour le patient de 89 ans décédé la nuit dernière, "le test Covid-19 est revenu positif.

Une enquête est en cours pour établir le mode de contamination et les personnes" avec lesquelles il est entré en contact, indique une porte-parole de l'Agence régionale de santé (ARS) de Corse à l'AFP, lundi 9 mars, confirmant une information de France 3 Via Stella. "Le patient présentait des comorbidités" (plusieurs pathologies), précise la directrice de l'ARS, Marie-Hélène Lecenne.




Selon le dernier bilan de l'ARS de Corse dimanche soir, 28 personnes dans l'île étaient atteintes du coronavirus, dont 23 à Ajaccio. Parmi ces cas, "trois étaient en réanimation". Ajaccio est considéré depuis dimanche comme un "cluster" (foyer de contamination). Cela a conduit le préfet de Corse à fermer tous les établissements scolaires et toutes les crèches de la ville pour 14 jours. 

Toutes les manifestations regroupant plus de 50 personnes sont interdites. Cette mesure vise les cinémas, les théâtres, les salles de spectacles ainsi que toutes les salles de sport, les discothèques ou les lieux de culte. Cette fermeture des écoles et crèches concerne environ 10.000 enfants et élèves. 

Dimanche, la France a passé le seuil du millier de personnes contaminées. Le bilan s'élevait alors à 19 morts et 1.126 cas confirmés, selon les chiffres officiels. 
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.