Coronavirus : pourquoi assiste-t-on à une hausse des contaminations en Meurthe-et-Moselle ?

Coronavirus : pourquoi assiste-t-on à une hausse des contaminations en Meurthe-et-Moselle ?©Panoramic

, publié le jeudi 11 juin 2020 à 17h13

Le nombre de personnes contaminées au coronavirus a significativement augmenté ces derniers jours en Meurthe-et-Moselle. La vigilance est de mise, même si un facteur explique cette situation.

L'inquiétude commence à monter en Meurthe-et-Moselle.

Selon les derniers chiffres de l'Agence régionale de santé du Grand Est, rapportés par LCI, le nombre de tests positifs au coronavirus est passé de 3 à 41 en moins de 10 jours. Par ailleurs, comme l'a rappelé le préfet de Meurthe-et-Moselle dans des propos relayés par Lorraine Actu, le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants, est passé à plus de 20, alors qu'il est à 4 au niveau national.



Alors les habitants de ce département doivent-ils craindre une seconde vague épidémique ? Le docteur Jérôme Marty, président de l'Union française pour une médecine libre, a tenu à relativiser ces données sur LCI, jeudi 11 juin. "Ce sont des chiffres qui sont très faibles. Il est tout à fait possible que, dès lors qu'on teste davantage, on trouve davantage de patients. Ils ne sont pas hospitalisés", a rassuré le médecin, rappelant tout de même qu'il était "important de conserver les gestes barrières".

"Il ne faut pas s'inquiéter"

Le professeur Christian Rabaud, infectiologue et président de la commission médicale d'établissement du CHRU de Nancy, emboîte le pas de son confrère. "Il ne faut pas s'inquiéter dans l'état actuel des choses. On trouve plus de cas parce qu'on les cherche plus (...) Ce n'est pas le signe d'une reprise de l'épidémie", a-t-il tranché dans une interview accordée à France Bleu Sud Lorraine, tout en insistant sur le fait que le virus "n'a pas disparu" et que "certaines mesures doivent être maintenues"

Vos réactions doivent respecter nos CGU.