Coronavirus : plan blanc déclenché dans l'hôpital de Creil, lieu de passage du patient français décédé

Coronavirus : plan blanc déclenché dans l'hôpital de Creil, lieu de passage du patient français décédé©Panoramic

, publié le mercredi 26 février 2020 à 16h45

Tout le personnel soignant qui aurait pu être en contact avec le patient va être listé afin de procéder à un éventuel traitement ou de le placer à l'isolement.

L'Oise se met en ordre de bataille après la mort d'un patient due au coronavirus Covid-19. À l'hôpital de Creil, le plan blanc a été déclenché, d'après nos confrères de franceinfo qui l'ont appris auprès de la direction de l'établissement hospitalier.

Le patient est passé par l'hôpital avant son transfert à la Pitié-Salpétrière à Paris dans la nuit de mardi à mercredi.



Un recensement du personnel y compris celui qui ne travaille pas

L'Agence régionale de santé (ARS) des Hauts-de-France a demandé que le plan blanc soit déclenché, dans le cadre du dispositif Orsan (organisation du système de santé en situation sanitaire exceptionnelle). Ce déclenchement permet la mise en place d'une cellule de crise, la mobilisation du personnel, voire le rappel de ceux qui ne travaillent pas ainsi que la mise en place de lits supplémentaires si la situation l'exige. Le plan blanc va aussi permettre de faire le point sur les personnels en contact avec le patient avec pour objectif de voir s'il faut les placer à l'isolement et éventuellement les traiter.

L'homme décédé était enseignant au collège de Crépy-en-Valois. Il était en arrêt maladie depuis le 12 février. Deux autres cas ont été confirmées. À Strasbourg (Bas-Rhin), un homme de 36 ans revenant de Lombardie (Italie) ne suscite pas d'inquiétude particulière. Par contre, à Amiens (Somme), un patient de 55 ans est hospitalisé dans un état grave.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.