Coronavirus : pas de retour à la normale avant l'automne pour un épidémiologiste

Coronavirus : pas de retour à la normale avant l'automne pour un épidémiologiste
Un restaurant fermé à Strasbourg en raison du confinement, le 16 mars 2020.

, publié le vendredi 10 avril 2020 à 21h03

Alors que le déconfinement est attendu de pied ferme par les Français, l'épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du conseil scientifique, craint qu'un retour à la vie normale ne soit pas possible avant l'automne.

"On ne revivra pas comme on vivait avant le 17 mars avant l'automne". Sur BFM TV, l'affirmation d'Arnaud Fontanet, épidémiologiste membre du conseil scientifique qui conseille le gouvernement, risque de faire frissonner de nombreux Français impatients d'en finir avec le confinement.


En cause, la rapidité de circulation du virus qui menacera encore longtemps de relancer une épidémie. "On ne doit pas laisser d'espace au virus pour circuler. La sortie du confinement, ça veut simplement dire qu'on changera les modalités avec lesquelles on fait peser une pression sur le virus". 

Ce sont justement ces modalités qui risquent d'entraver le retour à la normale, même si l'épidémiologiste de l'institut Pasteur "espère qu'elles seront compatibles avec une reprise de la vie sociale et économique, parce qu'on ne peut pas non plus rester confinés éternellement".

Motif d'espoir, la gestion de pays asiatiques comme la Corée du Sud, qui semblent parvenir à contenir une reprise de l'épidémie. À moins que les cas de réactivation du virus observés en Chine et en Corée ne gênent encore plus longtemps la vie quotidienne.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.