Coronavirus : Olivier Véran met en garde sur la prise d'anti-inflammatoires

Coronavirus : Olivier Véran met en garde sur la prise d'anti-inflammatoires
Olivier Véran, le 18 février 2020, à Paris

, publié le samedi 14 mars 2020 à 12h55

Le ministre de la Santé lance un message de prévention sur les dangers potentiels de certains médicaments, qui pourraient être des "facteurs d'aggravation".

Face à la propagation du Covid-19 sur le sol français, Olivier Véran a adressé une recommandation à l'adresse de la population, en cas d'apparition de symptômes du coronavirus. Ce virus se caractérise notamment par de la toux, et une température corporelle élevée.

Certains types de médicaments, utilisés pour réduire les inflammations, pourraient être dangereux, avertit le ministre. "La prise d'anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone...) pourrait être un facteur d'aggravation de l'infection", prévient Olivier Véran, ce samedi 14 mars.


Les personnes souffrant de fièvre doivent privilégier l'usage de paracétamol, précise le ministre.


L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré l'Europe nouvel "épicentre" de la pandémie, qui a déjà fait plus de 5.400 morts dans le monde et dont le pic est "impossible" à prévoir. Si la majorité des cas les plus graves concernent des personnes plus âgées, les autorités sanitaires avertissent face à l'émergence de cas de plus en plus nombreux concernant des individus plus jeunes. "Ca peut toucher tout le monde", prévient le professeur Bouadma, de l'hôpital Bichat.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.