Coronavirus : moins de 3.000 personnes en réanimation, 178 décès en 24 heures

Coronavirus : moins de 3.000 personnes en réanimation, 178 décès en 24 heures
Une soignante à Marseille, le 7 mai 2020.

, publié le jeudi 07 mai 2020 à 20h48

Île-de-France, Hauts-de-France, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté, ainsi que le département de Mayotte sont en "rouge", sur la carte du ministère de la Santé.

L'épidémie de coronavirus a fait 178 morts de plus en 24 heures en France, portant le bilan total à 25.987 décès depuis le 1er mars, a indiqué jeudi 7 mai la Direction générale de la santé dans un communiqué.

La pression sur les services de réanimation continue de s'alléger et moins de 3.000 personnes sont désormais hospitalisées en réanimation (2.961), après un recul de 186 patients. Au total, 23.208 personnes sont toujours hospitalisées pour une infection au Covid-19 en France. L'Île-de-France, le Grand-Est, les Hauts-de-France et l'Auvergne-Rhône-Alpes restent les régions les plus touchées et concentrent 72% des hospitalisations.


Depuis le début de l'épidémie, 25.987 personnes sont décédées du coronavirus, dont 16.386 à l'hôpital et 9.601 en Ehpad. 55.027 personnes sont rentrées à domicile, sans compter les dizaines de milliers de personnes guéries en ville.

Quatre régions, Île-de-France, Hauts-de-France, Grand Est et Bourgogne-Franche-Comté, ainsi que le département de Mayotte, ont été classés en rouge sur la carte du déconfinement. Dans ces territoires restés en rouge, la sortie du confinement se fera sur une base plus stricte que dans le reste du pays, qui bénéficiera d'un déconfinement plus large.


Parmi les régions en rouge, les mesures de déconfinement seront plus sévères en Île-de-France, tandis qu'à Mayotte, le déconfinement a été repoussé au-delà du 11 mai, compte tenu d'une circulation du virus plus active dans ces territoires, a précisé le premier ministre Édouard Philippe.

Toutes les autres régions et les autres département ultramarins sont verts et bénéficieront d'un déconfinement plus large.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.