En direct : Coronavirus : plus de 13.000 morts en France, plus de 100.000 dans le monde

Coronavirus : plus de 13.000 morts en France, plus de 100.000 dans le monde
Strasbourg, le 9 avril 2020.

, publié le vendredi 10 avril 2020 à 07h00

L'épidémie de coronavirus a fait plus de 13.000 morts en France  depuis son début en mars. Pour le deuxième jour consécutif le nombre de patients en réanimation a enregistré vendredi une légère baisse. "Un très haut plateau" semble se profiler, estime le directeur de la santé Jérôme Salomon, tout en soulignant qu'il fallait rester extrêmement prudent, appelant à redoubler les efforts collectifs et solidaires notamment en matière de confinement et de gestes barrière.

11/04 à 22:19

Bonsoir. Nous clôturons notre direct. Merci de l'avoir suivi. A demain sur Orange Actu.

11/04 à 22:02

11/04 à 22:17

ETATS-UNIS - La barre des 20.000 décès a été franchie ce samedi aux Etats-Unis, pays le plus touché par la pandémie dans le monde, où le nombre de cas enregistrés est désormais de près de 520.000, selon le dernier bilan de l'université Johns Hopkins dont le comptage fait référence. 

11/04 à 21:53
11/04 à 21:07

Italie: les autorités sanitaires vont distribuer 2,5 millions de tests la semaine prochaine, annonce le commissaire extraordinaire du gouvernement Domenico Arcuri. Un peu moins d'un million de tests ont été faits depuis le début de la pandémie qui a fait près de 20.000 morts, avec 100.000 personnes actuellement positives. Une des clés pour maîtriser la contagion est de parvenir à identifier les personnes qui ont été infectées ou qui le sont en étant asymptomatiques ou en ayant peu de symptômes. Une application pour les smartphones est par ailleurs en préparation, selon Domenico Arcuri.

11/04 à 20:15
11/04 à 19:46

11/04 à 19:54

11/04 à 19:37

Le porte-avions nucléaire français Charles-de-Gaulle, sur lequel 50 marins ont été testés positifs, arrive demain à Toulon où commencera la mise en quarantaine des personnels, annonce le ministère des Armées. Le bâtiment, qui croisait dans l'Atlantique, est attendu "dans l'après-midi" de dimanche. Les équipages du porte-avions, du groupe aérien embarqué - hélicoptères, avions de surveillance Hawkeye et Rafale - et de la frégate Chevalier Paul qui les accompagne, seront confinés 14 jours "dans des enceintes militaires avant de rejoindre leurs foyers". L'origine de la contamination du navire n'est pas encore connue.

11/04 à 19:27

BILAN FRANCE - Le bilan de la pandémie en France est de 13.832 décès depuis le 1er mars, 8.943 à l'hôpital (+ 353 ces dernières 24 heures) et 4.889 dans les Ehpad et établissements médicaux sociaux (+ 290), annonce le directeur général de la santé Jérôme Salomon. Cependant, le solde du nombre de cas de malades en réanimation a baissé pour le troisième jour consécutif (-121, à 6.883), précise-t-il, estimant que "l'éclaircie semble se confirmer".

"Un très haut plateau épidémique semble se dessiner. Nous devons absolument continuer à rester vigilants", souligne Jérôme Salomon, rappelant que "la pression hospitalière reste forte" avec plus de 2.000 nouvelles hospitalisations. "L'heure n'est pas au déconfinement" mais peut-être "encore plus au respect strict du confinement, des gestes barrières, des gestes de distanciation physique et sociale".

11/04 à 19:24

ITALIE - La pandémie de coronavirus a fait près de 20.000 morts en Italie, avec 619 nouveaux décès recensés dans les dernières 24 heures, selon les bilans officiels. Avec 19.468 morts, l'Italie reste officiellement le plus endeuillé du monde, devant les Etats-Unis où ont été enregistrés 18.860 décès, selon le comptage de référence de l'université Johns Hopkins. En Italie, les hospitalisations sont toutefois en baisse depuis une dizaine de jours et la contagion est en net ralentissement. 

11/04 à 18:52
11/04 à 19:12

Le ministre allemand des Affaires étrangères condamne des agressions ou vexations répétées subies par des Français en déplacement dans les zones frontalières, moins touchée par le Covid-19. "Le coronavirus ne connaît pas de nationalité. C'est la même chose pour la dignité humaine (...) Un tel comportement n'est pas possible. Nous sommes dans le même bateau!", tweete Heiko Maas.

Il répond à la ministre de l'Economie de la Sarre Anke Rehlinger, qui a présenté ses excuses de la part de l'Allemagne. "Notre coeur sarrois saigne face aux frontières fermées avec la France et le Luxembourg. On entend dire que les Français sont insultés et qu'on leur jette des oeufs. Quiconque fait cela pèche contre l'amitié de nos peuples", a-t-elle regretté.

11/04 à 18:19

11/04 à 18:05

ETATS-UNIS - Avec 18.860 morts, les Etats-Unis deviennent le pays le plus touché au monde, dépassant ainsi l'Italie, selon le comptage en continu de l'université Johns Hopkins qui fait référence. L'Italie enregistre pour l'instant 18.849 morts liées au virus, selon un comptage de l'AFP basé sur des bilans officiels. Les Etats-Unis sont aussi le pays le plus touché par les contaminations avec plus de 500.000 personnes atteintes.

11/04 à 18:03

Italie: 200 fidèles ont participé à une cérémonie dans les Pouilles au mépris des règles de confinement, provoquant une onde d'indignation. San Marco in Lamis est connue pour sa procession ancestrale de la Madone le Vendredi Saint. L'événement avait été annulé cette année. Une prière en silence devant l'église, organisée par le curé Don Matteo Ferro, devait être confidentielle et retransmise par vidéo. Mais des familles avec enfants et personnes âgées sont arrivées en nombre pour y participer, explique le maire Michele Merla. "J'ai commis une erreur, je le sais", dit-il. "Quand ces personnes sont arrivées et se sont mises à prier à genoux devant la Madone, c'était compliqué pour moi d'interrompre la prière".

11/04 à 18:00

New York: les écoles publiques resteront fermées jusqu'à la fin de l'année scolaire fin juin pour 1,1 million d'enfants, annonce le maire Bill de Blasio. "Cette décision n'a rien de facile", dit-il. Mais "cela nous aidera clairement à sauver des vies". Le nombre de morts ne cesse de monter dans la ville de New York et a déjà atteint les 5.820 décès, mais les hospitalisations sont en train de baisser.

11/04 à 17:27

11/04 à 17:17

Les Français sont incités à mettre les bouchées doubles pour un sursaut économique une fois que l'activité reprendra à la sortie du confinement. Pour le patron des patrons Geoffroy Roux de Bézieux, "il faudra bien se poser tôt ou tard la question du temps de travail, des jours fériés et des congés payés pour accompagner la reprise économique et faciliter, en travaillant un peu plus, la création de croissance supplémentaire". "L'enjeu est de reprendre le travail plein pot", selon la secrétaire d’État à l’Économie, Agnès Pannier-Runacher.

Car "l'important, c'est de remettre la machine économique en marche et de reproduire de la richesse en masse, pour tenter d'effacer, dès 2021, les pertes de croissance de 2020", explique le président du Medef au Figaro. C'est la création de richesses qui permettra d'augmenter l'assiette des impôts et donc les recettes, et ainsi de rembourser la dette accumulée pendant la crise". "Il faudra probablement travailler plus que nous ne l'avons fait avant" pour "rattraper" la perte d'activité, renchérit Agnès Pannier-Runacher sur Franceinfo.

11/04 à 16:58

11/04 à 17:07

Le président allemand prend le contre-pied d'Emmanuel Macron et déclare: "Non, cette pandémie n'est pas une guerre. Les nations ne s'opposent pas à d'autres nations, les soldats à d'autres soldats. C'est un test de notre humanité". Cette crise "fait ressortir le meilleur et le pire des gens. Montrons aux autres ce qu'il y a de meilleur en nous", demande-t-il à ses concitoyens lors d'une rare allocution télévisée.

"Et s'il vous plaît, montrez-le-nous aussi en Europe!", ajoute-t-il, car l'Allemagne ne pourra pas "sortir de la crise forte et saine" si ses voisins "ne deviennent pas eux aussi forts et sains". Le chef de l'Etat français avait martelé à la télévision être "en guerre" contre la pandémie et annoncé un confinement généralisé de sa population. Une voie que n'a jusqu'ici pas suivi l'Allemagne qui n'applique pas un confinement strict.

11/04 à 16:27

En Egypte, 12 personnes ont été arrêtés lors de heurts avec la police dans un village du Delta du Nil, Chobra al-Bahouu, où la population refusait l'inhumation d'une femme morte du virus par crainte d'être contaminée. La victime, médecin de 65 ans, a finalement été inhumée dans son caveau familial après l'intervention des forces de l'ordre. L'Egypte a officiellement déclaré 1.794 cas et 135 décès, dont trois médecins.

11/04 à 16:07

Patrouille de la police municipale au Victoria Park dans l'est de Londres, où la chaleur rend plus difficile le confinement.
Ⓒ Tolga AKMEN, AFP
11/04 à 15:48

ROYAUME UNI - 917 décès supplémentaires ont été enregistrés en 24 heures au Royaume-Uni, portant à 9.875 le nombre total de personnes décédées à l'hôpital, annonce le ministère de la Santé. 5.234 personnes supplémentaires ont aussi été testées positives, pour un total de 78.991. Parmi les nouveaux décès recensés se trouve un enfant de 11 ans, indique le service de santé public britannique NHS. 

11/04 à 16:02

L'usine Toyota à Valenciennes (Nord) va redémarrer. Y travaillent quelque 4.500 salariés au chômage partiel depuis l'arrêt à la mi-mars. "Nous avons pris la décision de redémarrer notre production en deux équipes de façon progressive à compter du 21 avril, convaincus que les mesures sanitaires mises en place nous permettront de nous remettre en ordre de marche avec nos trois équipes le plus rapidement possible", écrit le président de Toyota Motor Facturing France (Toyota Onnaing près de Valenciennes), Luciano Biondo. Quelque 1.500 voitures devraient sortir de l'usine la semaine de reprise, soit la production quotidienne habituellement.

11/04 à 15:55

Monaco: le confinement en vigueur depuis trois semaines dans la principauté est prolongé jusqu'au 3 mai. Les conditions de ce confinement et les dérogations prévues sont globalement les mêmes qu'en France, et punies d'amendes allant jusqu'à 200 euros.  Au total, Monaco dénombre 90 personnes touchées, dont cinq patients déjà guéris. Neuf sont hospitalisées, dont quatre en réanimation, certaines n'étant par des résidents de la Principauté. Le Prince Albert II a contracté le virus et est depuis guéri.

11/04 à 15:48

Epouvantail sur un marché de Chennai, en Inde, où les autorités ont pris des mesures de confinement pour les quelque 1,3 milliard d'habitants du pays.
Ⓒ Arun SANKAR, AFP
11/04 à 15:24

Inde: le Premier ministre Narendra Modi devrait prolonger de deux semaines la durée du confinement imposé à son pays de 1,3 milliard d'habitants. Le confinement de trois semaines décrété le 25 mars prend fin en principe mardi mais, devant le nombre croissant de décès, plusieurs Etats ont demandé à M. Modi de l'allonger. Odisha et Pendjab ont déjà prolongé le confinement d'environ deux semaines. L'Inde comptabilise quelque 7.500 cas de contamination et 240 décès.

11/04 à 15:07

Boris Johnson: le Premier ministre britannique fait de "très grands progrès", annonce son porte-parole. Boris Johnson est sorti jeudi soir des soins intensifs. Il est placé "sous surveillance étroite pendant la phase initiale de sa guérison", à l'hôpital St Thomas de Londres. Hier, Downing Street avait annoncé qu'il recommençait à "marcher un peu" et que "son moral reste très bon". Son retour aux commandes de l'exécutif dépendra de "l'avis de son équipe médicale".

11/04 à 15:01

L'armée française, mobilisée dans l'opération Résilience, est disposée à en faire plus, assure la ministre des Armées Florence Parly. "Il faut être inventif et créatif. Nous avons la volonté de faire plus", a-t-elle dit au Sénat. "Nous pouvons avoir des idées mais il faut aussi que les services de l'Etat et autres expriment leurs besoins". Résilience a été lancée par Emmanuel Macron le 25 mars pour coordonner les interventions des militaires contre le virus: évacuations de malades et de personnels soignants, ouverture d'une structure médicale de réanimation (EMR) de 30 lits à Mulhouse, ainsi que la sécurisation et le convoyage de matériel médical et l'envoi de renforts en outre-mer.

11/04 à 14:46

11/04 à 14:45

Irak - Père de l'architecture irakienne moderne, Rifat Chadirji est mort du Covid-19 à l'âge de 93 ans en Grande-Bretagne où il résidait. Architecte et photographe, il avait notamment signé deux ouvrages dont les images ont récemment fait le tour du monde: le Monument de la Liberté, qui surplombe la place Tahrir, épicentre de la récente révolte populaire irakienne à Bagdad, ainsi que le siège de la Compagnie nationale d'assurance de Mossoul, démoli après que les jihadistes de l'Etat islamique l'ont utilisé pour jeter dans le vide ceux qu'ils accusaient d'homosexualité.

11/04 à 14:33

L'Afrique subsaharienne, déjà fragile, va subir de plein fouet les conséquences économiques de la pandémie même si elle est est encore peu touché sur le plan sanitaire. Pour la première fois en 25 ans, elle va connaître une récession, prévoit la Banque mondiale, entre -2,1% et -5,1% en 2020, après une croissance de 2,4% en 2019. Moins selon la Banque africaine de développement, entre -0,7% et -2,8%.

Selon l'Union africaine, près de 20 millions d'emplois sont "menacés de destruction". Pour l'ONU, ce pourrait aller jusqu'à 50 millions. Les économies sont victimes de la chute brutale de la croissance de leurs principaux partenaires commerciaux (Chine, zone euro, Etats-Unis), des cours des matières premières, de la baisse du tourisme et des effets des mesures de lutte contre la pandémie, comme le confinement.

11/04 à 14:12

Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a plongé de 39,6% en mars par rapport au même mois l'année dernière, avec 154 personnes décédées, chiffre reflétant la mise en place du confinement, selon la sécurité routière. Le nombre d'accidents corporels est également en nette baisse sur cette période (-43,2%). Mais "si les déplacements routiers ont considérablement diminué, les forces de l'ordre et les radars constatent un nombre inquiétant de grands excès de vitesse".

11/04 à 13:37
11/04 à 13:23

Des femmes membres de l'organisation para-militaire Basij cousent des masques de protection dans une mosquée de Téhéran.
Ⓒ ATTA KENARE,
11/04 à 13:15

IRAN - Le virus a fait 4,357 morts en Iran sur un total de 70.029 personnes infectées depuis le début de l'épidémie, selon le dernier bilan officiel. 125 nouveaux décès ont été enregistrés au cours des dernières 24 heures et 1.837 nouveaux cas de contamination confirmés. Cela traduit une baisse des nouvelles infections par rapport à leur remontée annoncée la veille (à 1.972 cas) après neuf jours consécutifs de baisse de cet indicateur. Les autorités ont décidé d'autoriser la reprise, à compter de ce samedi, des activités économiques "à faible risque" de propagation du virus.

11/04 à 13:27

11/04 à 13:09

11/04 à 13:09

CHÔMAGE - Nouveau record: le recours au chômage partiel a été demandé par 700.000 entreprises et associations pour 8 millions de salariés, soit 3 millions de plus en une semaine, annonce la ministre du Travail Muriel Pénicaud. Ce chiffre représente "plus d'un salarié du secteur privé sur trois", tweete-t-elle.

Le dispositif du chômage partiel permet au salarié d'être indemnisé à hauteur de 70% du salaire brut et 84% du salaire net. Son coût, partagé entre l’État et l'Unédic, l'organisme qui gère l'assurance chômage, "sera très important, de plus de 20 milliards d'euros", avait indiqué vendredi Mme Pénicaud, estimant que c'était "un investissement qui valait la peine" car il évitait des licenciements massifs.

11/04 à 12:47
11/04 à 12:57

Hommage virtuel pour les 75 ans de la libération du camp de Buchenwald. Contraint d'annuler les manifestations du 75e anniversaire, le mémorial a mis en ligne un site rendant hommage aux victimes du nazisme. Sur ce site accessible en allemand, anglais et français (www.thueringer-erklaerung.de), le mémorial publie une "Déclaration de Thuringe", sous forme de pétition appelant à "défendre la démocratie et les droits humains" dans un contexte de regain de l'extrême droite, notamment en Allemagne. Quelque 56.000 personnes périrent à Buchenwald et plus de 20.000 à Dora, créé en août 1943 comme dépendance du premier et destiné à la fabrication de missiles V2.

11/04 à 12:16

Polynésie: le confinement et le couvre-feu imposés en Polynésie française jusqu’au 15 avril sont prolongés jusqu’au 29 avril, annoncent le haut-commissaire de la République et le président polynésien. Cette collectivité d’outre-mer comptait hier 51 cas confirmés de Covid-19. Aucun patient n’est décédé et un seul est en réanimation. Pour éviter la propagation du virus, tous les vols commerciaux sont suspendus, mais la France finance un vol tous les dix jours environ, opéré par la compagnie Air Tahiti Nui, afin que la Polynésie ne soit pas coupée du monde. 

11/04 à 12:13

11/04 à 12:10

La secrétaire d’État à l’Économie Agnès Pannier-Runacher annonce que le fonds de solidarité mis en place par le gouvernement permettra pour avril une aide de "1.500 euros comme pour le mois de mars, plus jusqu'à 5.000 euros permettant notamment de tamponner les effets de loyers" notamment pour les restaurants, "un des secteurs sur lesquels on va mettre le paquet".

En outre, un dégrèvement des charges fiscales sera examiné "au cas par cas" pour les entreprises qui n'arriveraient pas à payer leurs charges après le redémarrage de leur activité, dit-elle sur Franceinfo. "D'ores et déjà, il est possible pour les entreprises qui sont prises à la gorge aujourd'hui de demander le dégrèvement de leurs charges fiscales". A ce jour, selon elle, "assez peu d'entreprises ont mis la clé sous la porte" grâce aux mesures de soutien.

11/04 à 12:05

CHÔMAGE - Sévère mise en garde de la secrétaire d’État à l’Économie Agnès Pannier-Runacher contre la fraude au chômage partiel. "Il y aura des contrôles", dit-t-elle sur Franceinfo, "et s'ils "montrent que le chômage partiel est utilisé à mauvais escient et que des gens cumulent chômage partiel et télétravail, ça va très mal se passer pour les entreprises concernées".

Mme Pannier-Runacher en "appelle à la responsabilité de chaque entreprise" et dit compter sur la responsabilité des salariés, des organisations syndicales et des représentants du personnel pour avoir "une forme de clarté sur la situation". "J'invite les entreprises à ne pas trop jouer à cela car ce serait complètement déplacé" à un moment où "un peu plus d'un tiers des salariés du secteur privé est en chômage partiel", souligne-t-elle.

11/04 à 11:53

Des soignants réconfortent l'épouse (g) d'un infirmier mort du Covid-19 à l'hôpital Severo Ochoa de Leganes, en Espagne.
Ⓒ PIERRE-PHILIPPE MARCOU, AFP
11/04 à 11:49

ESPAGNE - Une nouvelle baisse du nombre quotidien de morts du Covid-19, à 510, est enregistrée en Espagne, annonce le ministère de la Santé. Cela porte à 16.353 le nombre total de décès dans le pays. Le bilan quotidien a diminué pour le troisième jour d'affilée après deux jours de rebond consécutifs. Il s'agit du nombre de décès en 24 heures le plus bas depuis le 23 mars, alors que l'Espagne est soumise à un confinement des plus stricts depuis quatre semaines. Les cas de nouveau coronavirus confirmés s'élèvent à 161.852, environ 4.800 de plus que vendredi.

Le gouvernement avait ordonné le 29 mars l'arrêt, pour quinze jours, de toutes les activités économiques non essentielles, et cette mesure d'"hibernation" de l'économie prendra fin comme prévu lundi dans le pays, où les entreprises pourront rouvrir. A partir de lundi, une distribution de masques dans les stations de métro ou les gares de trains de banlieue aura lieu. 

11/04 à 11:42

"Une tolérance sera accordée" dans les déplacements à partir de jeudi pour les personnes souhaitant adopter un animal en refuge, annonce le ministère de l'Intérieur. La SPA, qui a fermé ses portes au public à cause de l'épidémie, avait réclamé au gouvernement une dérogation pour que les gens puissent venir adopter les pensionnaires de ses 62 refuges, bientôt saturés.

Des "règles strictes" devront toutefois être respectées: l'animal devra être choisi en amont sur le site internet de la SPA, un rendez-vous sera fixé et le refuge concerné émettra une attestation dématérialisée en comportant l'horaire. Le candidat à l'adoption devra se déplacer seul et être muni aussi d'une attestation de déplacement dérogatoire pour "motif familial impérieux".

11/04 à 11:38

Boris Johnson: le Premier ministre britannique a pu marcher à l'hôpital hier, 24 heures après avoir quitté les soins intensifs. Il "a pu faire quelques pas, entre des périodes de repos, dans le cadre des soins pour sa convalescence", indique son porte-parole. "Ses pensées vont à ceux touchés par cette maladie terrible". Diagnostiqué positif au Covid-19 fin mars, Boris Johnson, 55 ans, est le seul chef de gouvernement d'une grande puissance à avoir été contaminé.

11/04 à 11:23

11/04 à 11:18

C'est le "mépris" de notre environnement qui a causé la crise du Covid-19, estime Jane Goodall, 86 ans, primatologue britannique qui a voué sa vie à la défense des animaux, notamment les chimpanzés, et de l'environnement. "C'est notre mépris pour la nature et notre manque de respect pour les animaux avec lesquels nous devrions partager la planète qui ont causé cette pandémie, qui avait été prédite de longue date", dit-elle dans une interview à l'AFP.

"Car à mesure que nous détruisons, par exemple la forêt, les différentes espèces d'animaux qui l'habitent sont poussées en proximité forcée et des maladies passent d'un animal à un autre, et un de ces animaux, rapproché par force des humains, va probablement les infecter", explique-t-elle. "Ce sont aussi les animaux sauvages chassés, vendus sur des marchés en Afrique ou en Asie, notamment en Chine, et nos élevages intensifs où nous parquons cruellement des milliards d'animaux, ce sont ces conditions qui donnent l'occasion aux virus de faire le saut entre les espèces vers les humains".

11/04 à 10:32

La Haute autorité de santé donne son feu vert pour étendre à neuf semaines, contre sept actuellement, l'accès à l'interruption volontaire de grossesse médicamenteuse à domicile. Saisie en urgence par le ministre des Solidarités et de la Santé sur cet allongement, la HAS justifie sa décision par "la nécessité de garantir le droit des femmes à l'IVG durant la période d'épidémie de Covid-19 en évitant autant que faire se peut d'aller en établissement de santé". 

11/04 à 10:09

 

11/04 à 10:07

Confinement: "Il faut être extrêmement prudent (...) si on relâche les mesures du confinement trop rapidement, le virus pourrait recirculer", met en garde le chef du service de réanimation médicale et toxicologique de l'hôpital Lariboisière à Paris, Bruno Megarbane, sur BFMTV.  "On est pas encore sorti d'affaire (...) on est encore très très loin du déconfinement, il faut continuer le confinement et les gestes barrières", renchérit Rafik Masmoudi, médecin urgentiste à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris, invité sur CNews.

11/04 à 09:55

Des soignants manifestent leur deuil pour leurs collègues morts contaminés par le virus devant l'hôpital Mount Sinai de Manhattan à New York.
Ⓒ Johannes EISELE, AFP
11/04 à 09:47

Uruguay: un paquebot de croisière australien, le Greg Mortimer, ancré depuis le 27 mars au large Montevideo avec plus d'une centaine de cas de Covid-19 à bord, a accosté à Montevideo pour évacuer une partie des passagers vers Melbourne, quelque 110 Australiens et Néo-Zélandais, à bord d'un Airbus A340 médicalisé affrété par le croisiériste Aurora Expéditions. Le navire transportait 217 passagers et membres d'équipage.

11/04 à 09:42

La Turquie a ordonné aux habitants de 31 villes, dont Istanbul et Ankara, de rester cloîtrés chez eux pendant 48 heures à partir de minuit hier. Dès cette annonce surprise, des milliers de résidents d'Istanbul et d'Ankara se sont précipités dans les épiceries et les boulangeries encore ouvertes pour faire des achats in extremis. Le ministre de l'Intérieur Suleyman Soylu a souligné que le confinement prendrait bien fin dimanche minuit et qu'il "n'est pas nécessaire de paniquer". La plupart des 47.029 cas de contamination au coronavirus recensés en Turquie l'ont été à Istanbul, qui compte plus de 15 millions d'habitants. La pandémie a fait jusqu'à présent 1.006 morts en Turquie.

11/04 à 09:20

11/04 à 09:17

Le nouveau coronavirus SARS-CoV-2 contamine à la fois les surfaces et l'air à proximité des patients, et jusqu'à quatre mètres d'eux, selon une étude réalisée à Wuhan entre le 19 février et le 2 mars dans l'hôpital préfabriqué qui avait été construit en 10 jours, et publiée par les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC).

Le test employé permet de détecter la présence du virus, mais pas la quantité de virus viable. Autrement dit, ce n'est pas parce que le virus éjecté dans l'air par les éternuements ou respirations des patients peut voler jusqu'à quatre mètres, que ces particules seront en quantité suffisante pour infecter quelqu'un.

11/04 à 09:08

11/04 à 08:49

"L'île des morts" à New York, où sont enterrés les corps des victimes du coronavirus non réclamés (photo d'octobre 2019)
Ⓒ Don EMMERT, AFP
11/04 à 08:45

A New York, épicentre de l'épidémie aux Etats-Unis, des dizaines de corps de victimes non réclamés par des proches sont enterrés sur une île, surnommée "l'île des morts". Située au nord-est du Bronx, Hart Island est utilisée comme fosse commune depuis 1869. Plus d'un million de personnes non identifiées, non réclamées ou pour qui des proches n'ont pu payer des funérailles y sont déjà enterrées.

"Nous allons continuer à utiliser l'île à cette fin durant la crise et il est probable que des gens morts des suites du Covid-19 qui relèvent de l'un de ces cas seront enterrés là dans les jours à venir", indique un porte-parole de la ville. Des images filmées cette semaine par drone pour le New York Post montrent des dizaines de cercueils sommaires en train d'être enterrés sur Hart Island. Un porte-parole des services pénitentiaires, qui gèrent le lieu, précise qu'environ 24 personnes sont enterrées chaque jour, contre 25 en moyenne par semaine avant la pandémie. 

11/04 à 08:29
11/04 à 08:28

Le bilan de la pandémie, qui poursuit sa progression fulgurante et a franchi le cap des 100.000 morts, s'est particulièrement alourdi aux Etats-Unis, qui recensent désormais plus de 500.000 cas, et ont enregistré un triste record de plus de 2.100 nouveaux morts en 24 heures hier. Avec 18.586 morts, le pays est sur le point de dépasser l'Italie en nombre de décès (18.849).

Comme tous les pays, les Etats-Unis doivent prendre garde à ne pas lever les mesures de confinement trop tôt au risque de voir une nouvelle flambée de l'épidémie, comme le prévient l'OMS, ni trop tard ce qui pourrait alourdir une facture économique qui s'annonce déjà très douloureuse. Choisir le moment opportun sera "de loin la plus grande décision de ma vie", a reconnu le président Donald Trump

11/04 à 08:18

Plus de 13.000 morts mais un "très haut plateau" qui semble s'amorcer dans la courbe de l'épidémie en France: le week-end pascal se passe sous confinement renforcé dans certaines régions, et dans l'attente de l'allocution d'Emmanuel Macron lundi qui doit préparer la reprise de l'activité sans relâcher la lutte contre le coronavirus.

La poursuite du confinement entamé le 17 mars est "indispensable", a insisté le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon qui précise avoir constaté "un ralentissement très léger de l'épidémie". Comme pour le précédent week-end, quelque 160.000 policiers et gendarmes sont mobilisés pour contrôler et éviter les départs, selon le ministère de l'Intérieur.

11/04 à 08:11

Plus de 100.000 morts dont plus de 2.100 en 24 heures aux Etats-Unis, tout près de devenir le pays le plus endeuillé, et une épidémie susceptible de ressurgir en cas de déconfinement hâtif: le monde entame aujourd'hui un week-end pascal inédit, sans processions ni messes traditionnelles. Des centaines de millions de chrétiens, reclus chez eux comme la moitié de l'humanité, ont entamé des célébrations sans fidèles.

11/04 à 08:09

Bonjour. Nous ouvrons notre direct. Merci de nous suivre sur Orange Actu.

10/04 à 23:25

Bonsoir. Sur ce diaporama, nous clôturons notre direct. Merci de l'avoir suivi. A demain sur Orange Actu.

10/04 à 23:24

 

10/04 à 22:13
10/04 à 22:16

Donald Trump estime la décision qu'il prendra sur la date à laquelle il sera possible de rouvrir l'économie américaine après l'isolement lié au coronavirus sera la plus importante de sa vie. "Je vais devoir prendre une décision et j'espère que ce sera la bonne décision", déclare-t-il lors de son point de presse quotidien sur la crise. "C'est de loin la plus grande décision de ma vie".

10/04 à 21:31

Le pape François préside la cérémonie du Chemin de Croix du Vendredi Saint place Saint-Pierre vide de fidèles.
Ⓒ Vincenzo PINTO, AFP
10/04 à 21:20

10/04 à 21:11
10/04 à 21:03
10/04 à 20:28

OMS - Donald Trump déclare qu'il va faire prochainement une annonce concernant le financement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). "Comme vous le savez, nous leur donnons environ 500 millions de dollars par an et nous en parlerons la semaine prochaine", explique-t-il quelques jours après ouvertement menacé de suspendre la contribution américaine. "Nous aurons beaucoup à dire", ajoute le président américain qui critique la gestion de la pandémie par cette agence de l'ONU ainsi qu'une attitude à ses yeux trop favorable à Pékin.

10/04 à 20:13

Armées: un total de 369 cas de contamination ont été confirmés par tests dans les armées, 867 cas  "déclarés", 3.800 cas étant "probables et possibles", indique au Sénat la ministre Florence Parly. Elle annonce aussi que le mandat des  forces actuelles de l'opération antijihadiste Barkhane, ayant rejoint le théâtre d’opération au Sahel en février, "pourrait être prolongé d'un ou deux mois".

Mme Parly a également présenté un bilan de l'opération militaire Résilience, visant à soutenir les Français face à l'épidémie: "139 patients ont été transférés depuis les régions les plus touchées, 130 soignants ont été acheminés vers des hôpitaux en tension. 6.000 personnes de plus ont été accueillies en consultation dans les Hôpitaux d’instruction des armées, où 121 patients sont aujourd’hui soignés en réanimation".

10/04 à 19:57

10/04 à 19:54

ITALIE - Le gouvernement italien prolonge jusqu'au 3 mai le confinement et le ralentissement économique imposés depuis un mois pour tenter d'endiguer la pandémie. C'est "une décision difficile mais nécessaire dont j'assume toute la responsabilité politique", déclare le Premier ministre Giuseppe Conte.

Les mesures en vigueur depuis un mois "portent leurs fruits, elles fonctionnent", dit-il à ses compatriotes. "Je sais que nous sommes tous impatients de repartir" et "j'espère qu'on pourra le faire après le 3 mai avec prudence et de façon graduelle".

10/04 à 19:53

BILAN MONDE - Plus de 100.000 morts dans le monde, dont près de 70% en Europe, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles.

Au total, 100.661 décès ont été recensés, dont 70.245 en Europe, continent le plus touché. L'Italie est le pays au monde ayant enregistré le plus de décès (18.849), devant les Etats-Unis (17.925), l'Espagne (15.843) et la France (13.197). Depuis le début de la pandémie, 1.650.651 cas ont été déclarés, dont plus de la moitié en Europe (857.233) et plus de 475.000 aux Etats-Unis, pays où la pandémie progresse le plus rapidement. Le nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

10/04 à 19:43

APPLE ET GOOGLE annoncent un partenariat pour permettre le suivi numérique des individus ayant été à proximité des personnes infectées afin de limiter la propagation de la maladie.

"Google et Apple annoncent un effort conjoint pour permettre l'utilisation de la technologie Bluetooth dans le but d'aider les gouvernements et les agences de santé à réduire la propagation du virus, en intégrant la confidentialité et la sécurité des utilisateurs au cœur de la conception", indiquent les deux géants technologiques dans un billet de blog.

Des smartphones équipés du logiciel iOS d'Apple ou Android de Google pourront ainsi échanger des informations via Bluetooth, afin d'assurer le suivi des contacts humains ("contact tracing") et d'alerter les autres utilisateurs.

10/04 à 19:24

BILAN FRANCE - Plus de 13.000 personnes sont mortes en France depuis le début de l'épidémie , parmi lesquelles "un enfant de moins de 10 ans" en Ile-de-France dont les causes de décès semblent toutefois "multiples", annonce le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

Au total, 13.197 personnes sont mortes dont 8.598 à l'hôpital (+554 en 24 heures) et 4.599 dans les Ehpad et établissements médico-sociaux (+ 433). La lègère diminution des admissions en réanimation amorcée jeudi se poursuit, avec 62 patients de moins en 24 heures, "une timide éclaircie" "très importante pour l'ensemble des soignants", a-t-il souligné.

10/04 à 18:58

TURQUIE - La barre des 1.000 morts liés à la pandémie est franchie en Turquie, avec 98 nouveaux décès annoncés vendredi par le ministre de la Santé. L'épidémie a fait au total 1.006 morts parmi 47.029 cas recensés dans le pays.

10/04 à 18:44
10/04 à 18:43

Mortalité: Haut-Rhin, Seine-Saint-Denis, Vosges, Oise: les départements fortement touchés ont connu en mars un nombre de décès parfois jusqu'à deux fois supérieur par rapport à mars 2019, selon l'Insee. Le nombre de décès survenus en France entre le 1er et le 30 mars est supérieur à celui enregistré sur la même période en 2019: 57.441 décès contre 52.011 l'an passé. Ce nombre reste néanmoins inférieur à celui enregistré sur la même période en 2018 (58.641), année "où la grippe saisonnière était encore virulente au mois de mars".

Au niveau régional, le Grand Est et l'Île-de-France connaissent une mortalité supérieure de 39% à celle enregistrée en 2019. Pour ces deux régions, les chiffres sont également supérieurs à ceux constatés à la même période en 2018. Ces chiffres, basés sur l'ensemble des actes de décès, ne peuvent pas être considérés comme une évaluation de la mortalité due au seul Covid-19, et doivent donc être pris avec précaution, souligne l'Insee.

10/04 à 18:25

10/04 à 18:24

Vu de l'espace: l'astronaute américaine Jessica Meir retrouve la semaine prochaine une Terre bouleversée après presque sept mois passés à bord de la Station spatiale internationale. Elle échangera un confinement pour un autre. "C'est assez surréaliste de voir ce qu'il se passe sur la planète en dessous de nous", raconte-t-elle en direct depuis l'ISS, aux côtés de ses coéquipiers Andrew Morgan et Chris Cassidy, qui s'y trouvent aussi avec trois Russes.

"La Terre a toujours l'air aussi éblouissante, vue d'ici, donc c'est difficile de croire tous les changements qui se sont produits depuis qu'on est ici", dit l'astronaute de 42 ans. "J'ai peur de me sentir plus isolée sur Terre qu'ici. Ici nous avons une routine, nous sommes très occupés à faire plein de choses incroyables, et nous avons ce point de vue incroyable sur la Terre en dessous".

10/04 à 18:09

ROYAUME UNI - 980 décès supplémentaires ont été enregistrés en 24 heures au Royaume-Uni, un bilan journalier record, portant le bilan total à 8.958, annonce le ministre de la Santé, Matt Hancock. Il exhorte une nouvelle fois les Britanniques à respecter le confinement et à rester chez eux malgré le beau temps durant le week-end de Pâques afin de limiter la propagation du virus dans le pays, l'un des plus durement touchés en Europe. 

10/04 à 18:04

L'OMS met en garde contre une levée prématurée des mesures de confinement. "Comme tout le monde, l'OMS aimerait voir les restrictions levées. Dans le même temps, lever les restrictions trop rapidement pourrait entraîner une résurgence mortelle" de la pandémie, déclare le patron de l'Organisation mondiale de la santé Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Le reflux pourrait être aussi mortel que sa propagation s'il n'est pas géré convenablement";

10/04 à 17:55

Prise en charge en gare de Bordeaux de patients transférés en TGV médicalisé de la région parisienne.
Ⓒ MEHDI FEDOUACH, AFP
10/04 à 17:48

Calais: 263 migrants ont été "mis à l'abri" dans des centres d'hébergement du département, où ils pourront se confiner pendant la crise sanitaire, depuis le début de l'opération il y a une semaine, indique la préfecture. Ce matin, "une sixième opération de mise à l'abri des migrants a été organisée: elle a concerné 23 migrants (...) "Ils sont montés dans les bus sans difficultés, après un contrôle sanitaire de premier niveau". D'autres départs doivent être organisés la semaine prochaine.

10/04 à 17:42

EHPAD: Plus de 400 des 700 Ehpad d'Ile-de-France connaissent au moins un cas, annonce l'Agence régionale de santé, estimant que la "contagion progresse vite" notamment parmi les personnels. "La contagion se poursuit. Cela progresse vite, mais pas au même niveau pour la létalité grâce aux mesures barrières et d'isolement mises en place", explique Aurélien Rousseau, directeur de l'ARS Ile-de-France, sans vouloir préciser le nombre de décès constatés.

Selon le dernier bilan national, basé sur un questionnaire à remplir chaque jour par les établissements, le virus a emporté plus de 4.100 résidents d'Ehpad depuis le début de l'épidémie, qui touche particulièrement les personnes âgées ou fragiles. En Ile-de-France, le taux de remplissage de ce formulaire atteint les 85%, selon M. Rousseau. 

10/04 à 17:34

L'Irlande a décidé de prolonger jusqu'au 5 mai le confinement décrété le 27 mars pour freiner la propagation de la pandémie qui a fait 263 morts et contaminé officiellement plus de 6.000 personnes dans le pays, annonce le Premier ministre Leo Varadkar. "Ce que nous faisons est difficile mais nous devons continuer", plaid e-t-ilà la télévision. "Les experts ont recommandé aujourd'hui de prolonger (ces mesures) pour trois semaines de plus, jusqu'au 5 mai, et le gouvernement a accepté".

10/04 à 16:56

10/04 à 16:50

L'assureur mutualiste Matmut annonce le gel des tarifs des assurances automobile jusqu'à fin 2021 parmi des mesures  qui au total représenteront 50 millions d'euros. Le groupe, qui constate une chute de 65 à 70% des sinistres routiers depuis le début du confinement, "maintiendra l'ensemble des garanties de ses sociétaires à tarif inchangé". Matmut revendique 2,7 millions de contrats d'assurance automobile.

Des réductions sont aussi offertes sur différents contrats d'assurances pour les infirmiers libéraux, les médecins retraités, les kinésithérapeutes et ostéopathes sollicités dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. L'assureur mutualiste Maif avait annoncé un reversement des économies réalisées avec la chute de la sinistralité routière, soit un peu plus de 100 millions d'euros représentant un gain de 30 euros en moyenne par véhicule assuré.

10/04 à 16:24

Hydroxychloroquine: l'Agence du médicament avertit que les effets indésirables signalés chez des malades dessinent un "signal de vigilance important"."Les malades du Covid sont plus fragiles sur le plan cardiovasculaire et donc plus susceptibles que les personnes lambda d'avoir des problèmes avec des médicaments qui sont délétères pour le coeur" tels que l'hydroxychloroquine, explique Dominique Martin, directeur général de l'ANSM.

10/04 à 15:57

10/04 à 15:52

"Temps de méditation" pour Vendredi Saint dans la cathédrale Notre-Dame de l'archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit, avec le violoniste Renaud Capuçon et les comédiens Philippe Torreton et Judith Chemla.
Ⓒ Ludovic MARIN, AFP/POOL
10/04 à 15:45

Rungis: l'opérateur funéraire en charge de la gestion de l'accueil des cercueils à Rungis, visé par une polémique sur les tarifs pratiqués, annonce qu'il prend à sa charge tous les frais. "Le groupe OGF ne veut pas ajouter à la douleur des familles et annonce qu'il prendra à sa charge tous les frais relatifs à ce funérarium temporaire, à compter de ce jour et jusqu'à sa fermeture", écrit-il, dénonçant "une polémique tout à fait injustifiée et déplacée".

Après un début de polémique, le ministre de l'Intérieur avait demandé un "contrôle" des tarifs demandés aux familles endeuillées. OGF avait souligné que les montants étaient "très inférieurs à une admission avant mise en bière et l'utilisation des installations techniques dans un funérarium classique". Le ministre de l'Intérieur avait annoncé que ces frais supplémentaires seraient pris en charge par l'Etat.

10/04 à 14:58

ILE-DE-FRANCE - 45 malades ont été transférés aujourd'hui à bord de deux TGV médicalisés partis de la gare d'Austerlitz vers la Nouvelle-Aquitaine, lors d'une nouvelle opération destinée à soulager les hôpitaux franciliens.

L'un de ces trains est arrivé vers 13H00 en gare de Bordeaux où une quinzaine de véhicules médicalisés du Samu, des pompiers et de la Croix-Rouge devaient répartir 24 patients vers des hôpitaux de la métropole. L'autre est entré quasi-simultanément en gare de Poitiers-Futuroscope, avant son terminus à Angoulême, pour un autre transfert de 21 malades, au lieu de 24 prévus, en ambulance ou en hélicoptère vers des hôpitaux de ces villes, ainsi que de Limoges, Brive, Périgueux, Niort et Saintes.

Depuis début avril, près de 200 malades ont déjà été évacués d'Ile-de-France par la route, le rail ou les airs vers des régions moins touchées, notamment la Bretagne, la Normandie, et les Pays de la Loire sous tension. Au total, plus de 2.500 malades sont en réanimation en Île-de-France, principal foyer épidémique en France avec la région Grand Est.

10/04 à 14:43
10/04 à 14:36

La réforme des retraites, suspendue à cause du coronavirus, n'est "pas enterrée", estime Cendra Motin, députée LREM et rapporteure de l'un des volets de la réforme. "Mais ça va juste être très très compliqué de retrouver un moment politique. Je ne sais pas comment on va faire".

"J'ai été contactée par des organisations professionnelles qui continuent à travailler sur le sujet et à dialoguer avec le cabinet du ministre. Mais vous dire que ça va aboutir, aucune idée", explique-t-elle à l'AFP. Pour se concentrer sur la pandémie, Emmanuel Macron a annoncé le 16 mars la "suspension de toutes les réformes en cours", à commencer par celle controversée des retraites votée en première lecture à l'Assemblée et que le Sénat devait examiner en avril.

10/04 à 14:17

UE - Le président du Conseil européen Charles Michel convoque un sommet européen par visioconférence le 23 avril, consacré à la relance économique de l'Union, touchée de plein fouet par la pandémie. "Il est temps de jeter les bases d'une reprise économique musclée", explique-il au lendemain d'un accord des ministres européens sur une réponse commune à la crise, qu'il a qualifié de "percée significative".

Ce plan de plus de 500 milliards d'euros "doit relancer nos économies tout en favorisant la convergence économique au sein de l'UE",  souhaite Charles Michel

10/04 à 14:16

Notre-Dame de Paris: près d'un an après l'incendie, "la vie est toujours là", proclame l'archevêque de Paris Mgr Michel Aupetit lors d'un "temps de méditation" pour Vendredi Saint dans une cathédrale vidée de ses fidèles et toujours en travaux. 

Devant la sainte Couronne d'épines, l'une des reliques sacrées sauvée de l'incendie du 15 avril 2019, le prélat a rappelé la "sidération" et "l'élan mondial" qui a suivi pour que la cathédrale "soit rebâtie, restaurée", et que "dans cette semaine sainte, le monde entier est terrassé par une pandémie qui répand la mort et qui nous paralyse". Entre des sonates de Bach jouées par le violoniste Renaud Capuçon, les comédiens Philippe Torreton et Judith Chemla, en combinaison blanche et en bottes ont lu des textes de Paul Claudel, Francis Jammes et Mère Teresa.

10/04 à 14:08

10/04 à 13:58

10/04 à 13:51

Ehpad de Mougins: une plainte contre X pour homicide involontaire, non-assistance à personne en danger et mise en danger d'autrui est déposée à Grasse par des proches de quatre des 36 résidents morts dans un Ehpad de Mougins. Une première plainte pour mise en danger de la vie d'autrui avait déjà été déposée début avril par la famille d'une résidente de l'établissement La Riviera du groupe Korian et comptait 109 résidents avant la crise sanitaire.

10/04 à 13:47

Les travailleurs indépendants de l'artisanat et du commerce vont pouvoir bénéficier en avril d'une aide supplémentaire, financée par la sécurité sociale des indépendants. Cette "indemnité de perte de gains" pourra atteindre au maximum 1.250 euros nets d'impôts et de charges sociales, annoncent les organisations patronales. Elle sera accessible à tous les indépendants à la condition qu'ils aient été en activité au 15 mars 2020 et immatriculés avant le 1er janvier 2019. Cette aide sera cumulable avec le fonds de solidarité créé par le gouvernement pour les petites entreprises. 

10/04 à 13:15

Désinfection d'une rue de Cannes.
Ⓒ VALERY HACHE, AFP
10/04 à 13:44

Les régions vont doubler leur participation au Fonds national de solidarité, annonce l'association Régions de France.  "Compte tenu de la gravité de la situation économique frappant les TPE, les artisans et les indépendants, les Régions ont donc décidé d'accompagner ce mouvement en doublant leur participation à ce fonds, ce qui porte leur engagement à 500 millions d'euros", explique-t-elle.

10/04 à 13:21

L'OMS dément avoir négligé une alerte précoce de Taïwan sur une transmission entre humains du virus. Les Etats-Unis lui reprochent un parti pris pro-Chine et l'accuse d'avoir aidé Pékin à "dissimuler" la gravité de l'épidémie. Donald Trump a menacé de suspendre l'importante contribution financière américaine au budget de cette agence de l'ONU.

L'Organisation mondiale de la santé affirme avoir reçu le 31 décembre 2019 des autorités taïwanaises un courrier électronique dans lequel il était fait état d'"informations de presse sur des cas de pneumonie atypique à Wuhan" et du fait que "les autorités de Wuhan pensaient qu'il ne s'agissait pas du SRAS"  "Il n'était nullement fait mention dans ce courrier d'une transmission d'humain à humain", selon l'OMS.

10/04 à 12:53

Emmanuel Macron et Edouard Philippe mènent une série de réunions pour préparer l'allocution aux Français du chef de l'Etat prévue lundi. Le président et le Premier ministre ont échangé en fin de matinée en audioconférence avec les responsables du patronat et des syndicats, pour la deuxième fois en 15 jours .

L'objectif était de "faire un point sur la situation sanitaire", de "s'assurer que les mesures économiques et sociales pour accompagner le confinement sont efficacement déployées" et de "préparer la sortie du confinement quand la situation sanitaire le permettra", selon l'Elysée. Dans l'après-midi, Édouard Philippe doit tenir une visioconférence avec les présidents des groupes parlementaires, avant une autre au cours du week-end avec les chefs de partis.

10/04 à 12:44

PORTE-AVIONS - 50 membres de l'équipage du porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle ont été testés positifs, annonce le ministère des Armées, précisant que trois marins ont été évacués "à titre préventif". "Les résultats des 66 tests réalisés ont conclu à la présence de 50 cas de Covid-19 à bord du Charles de Gaulle", dit le ministère. "Aucune aggravation de l'état de santé des marins à bord n'est constatée à l'heure actuelle". L'origine de la contamination du navire n'est pas encore connue.

Le navire, qui n'a pas été en contact avec un élément extérieur depuis le 15 mars, croisait dans l'Atlantique avant de décider d'anticiper son retour en France. Les marins évacués ont été transférés à l'Hôpital d'instruction des armées Sainte-Anne à Toulon pour "préserver les capacités médicales" du bâtiment. Le port du masque a été généralisé à l'ensemble de l’équipage. Le navire peut accueillir à bord environ 2.000 membres d'équipage.

10/04 à 12:11

10/04 à 12:02

Des membres des services d'urgence de la ville de Madrid s'applaudissent mutuellement. Le nombre de décès quotidien est en baisse en Espagne.
Ⓒ Handout, AFP/COMUNIDAD DE MADRID
10/04 à 14:46
10/04 à 11:41

ESPAGNE - Le nombre de décès enregistrés au cours des dernières 24 heures en Espagne, 605, est le plus bas depuis le 24 mars, annonce-t-on officiellement. 

Le bilan quotidien baisse pour le deuxième jour d'affilée dans le pays après deux jours de rebond consécutifs. Le nombre de nouveaux cas confirmés en 24 heures (plus de 4.500) a ralenti. Au total, 15.843 personnes ont succombé à la maladie dans le pays, l'un des plus endeuillés du monde par la pandémie et qui est soumis depuis le 14 mars à un confinement des plus stricts.

10/04 à 11:50

Guyane: le village amérindien de Cécilia sur la commune de Matoury près de Cayenne en Guyane a été mis en quarantaine par un arrêté du préfet suite à la découverte d'un "foyer épidémique". L'arrêté du préfet daté du 9 avril indique que "10 cas positifs" au Covid 19 ont été confirmés dans ce village arawak et que le risque de propagation est "important" du fait du non respect par un grand nombre d'habitants des mesures de confinement. Au total, 84 cas ont été confirmés positifs dont 10 hospitalisations pour observation de quelques jours.

10/04 à 11:31

10/04 à 11:31

BELGIQUE - Le nombre des décès a bondi en Belgique avec 3.019 morts, annoncent les autorités sanitaires. 496 nouveaux décès ont été notifiés au cours des dernières 24 heures, dont 171 enregistrés entre le 18 et le 31 mars dans des maisons de retraite en Flandre.

Le nombre des décès a triplé en huit jours en raison notamment de la comptabilisation avec retard des décès dans les maisons de retraite du pays qui compte 10 millions d'habitants.

10/04 à 11:16

Boris Johnson: le Premier ministre britannique n'est pas encore tiré d'affaire et doit se reposer, déclare son père, Stanley Johnson. Le dirigeant conservateur de 55 ans est sorti hier soir des soins intensifs où il se trouvait depuis lundi. "Il doit se reposer. Tel que je le comprends, il a été transféré des soins intensifs vers une unité de récupération, mais je ne pense pas qu'on puisse dire qu'il est tiré d'affaire", explique son père à la BBC

10/04 à 11:13

Japon: le monde fermé du sumo confirme un premier cas de coronavirus en son sein, coup dur pour ce sport ancestral dont un tournoi a déjà dû se faire à huis clos et d'autres reportés. Un lutteur de rang inférieur, fiévreux, a subi un test qui s'est révélé positif, indique la fédération, précisant qu'aucun autre lutteur ne présente de symptômes. L'épidémie est au Japon de bien moindre ampleur que dans nombre de pays, avec 5.300 cas déclarés et 88 morts. Mais devant une hausse récente des infections, un état d'urgence a été déclaré dans sept régions.

10/04 à 11:08

10/04 à 11:08

Le chef de file des sénateurs LR Bruno Retailleau fustige la "communication chaotique" des autorités sur l'utilisation des masques de protection du coronavirus, "une affaire qui restera comme le symbole d'une mauvaise gestion" de la crise en France". La députée LREM Aurore Bergé défend, également sur CNews, la stratégie du gouvernement "d'établir des priorités" face à ce "qui a été pendant longtemps une pénurie mondiale" de masques afin de protéger d'abord "les personnels soignants" et "progressivement ceux qui continuent à travailler".

10/04 à 11:02

Un pélerin chrétien devant la porte du Saint-Sépulchre à Jérusalem, fermé pour la première fois en plus d'un siècle en ces fêtes de Pâques.
Ⓒ EMMANUEL DUNAND, AFP
10/04 à 10:53

ILE-DE-FRANCE - Près de 50 malades du coronavirus sont en cours de transfert vers la Nouvelle-Aquitaine dans une nouvelle opération d'évacuation destinée à soulager les hôpitaux franciliens. Au total, 48 évacuations sont prévues à bord de deux trains. Ce nombre "peut être amené à évoluer en cours de journée" en fonction des l'état de santé des patients, indique-t-on de source sanitaire.

Deux trains ont été mis à disposition par la SNCF pour cette opération. Les malades devaient partir de la Gare d'Austerlitz et rejoindre des établissements situés à Bordeaux, Angoulême et Poitiers. Depuis début avril, près de 200 malades ont déjà été évacués d'Ile-de-France par la route, le rail ou les airs vers des régions moins touchées, notamment la Bretagne, la Normandie et les Pays de la Loire. Au total, plus de 2.500 malades du coronavirus sont actuellement en réanimation en Île-de-France, principal foyer épidémique en France avec la région Grand Est.

10/04 à 10:50

Le chanteur Christophe "est actuellement hospitalisé en réanimation à Brest", indique Véronique Bevilacqua, son épouse. "Il est toujours intubé sous sédation profonde. Je demande à la presse de ne pas déranger les équipes soignantes et de le respecter lui et sa famille, à savoir sa fille unique et moi-même".

Le compositeur d'"Aline" et des "Mots Bleus", Daniel Bevilacqua de son vrai nom, 74 ans, avait été hospitalisé et admis en réanimation le 26 mars dans un hôpital parisien en raison d'une "insuffisance respiratoire", selon son producteur de spectacle. Aucune mention du virus n'est faite par son épouse.

10/04 à 10:24

EHPAD - Korian a enregistré 356 décès en lien avec le coronavirus dans ses maisons de retraites en France où séjournent 23.000 personnes, indique sa directrice générale Sophie Boissard, évoquant sur RTL un "défi sans précédent". Le numéro un européen des maisons de retraite - 300 établissements en France, 240 en Allemagne, 150 au Bénélux et 80 en Italie - a notamment enregistré une trentaine de décès sur 109 résidents dans son Ehpad La Riviera à Mougins (Alpes-Maritimes).

10/04 à 10:15

Les entreprises du tourisme et de la restauration seront prioritaires pour d'éventuelles annulations de charges, indique le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. "Des annulations seront possibles (...) Et le tourisme et la restauration seront des secteurs prioritaires", déclare-t-il sur Europe 1. Jusqu'à présent, le gouvernement a accordé des reports de charges sociales et fiscales aux entreprises mises en difficulté par la crise sanitaire.

10/04 à 10:10

ITALIE - le gouvernement italien a décidé de prolonger les mesures de confinement qui expiraient le 13 avril jusqu'au 3 mai, selon les médias. Cette décision a été annoncée hier lors d'une réunion du Premier ministre Giuseppe Conte avec des  syndicats. "Stop jusqu'au 3 mai, puis on sortira", écrit le quotidien La Stampa. "L'Italie fermée jusqu'au 3 mai" titre le Corriere della Sera.

"La date à marquer en rouge sur l'agenda des Italiens est le 4 mai: ce jour-là, si tout va bien, l'étreinte obligeant des millions de personnes de rester à la maison pourrait se relâcher", écrit le Corriere. "Mais les personnes âgées et celles plus à risque devront être protégées plus longtemps". Le virus a fait en Italie 18.219 morts pour un total de 143.626 cas, mais pour le 5e jour de suite hier le nombre de patients en soins intensifs a baissé.

10/04 à 10:00

10/04 à 09:51

Le laboratoire Sanofi annonce faire don de 100 millions de doses d'hydroxychloroquine, un dérivé de la chloroquine prescrit contre paludisme, à une cinquantaine de pays pour traiter les malades. Il affirme avoir reçu "un nombre croissant de demandes émanant de gouvernements du monde entier" et a augmenté sa capacité de production de 50% et prévoit de la quadrupler d'ici à l’été.

L'efficacité de l'hydroxychloroquine ou la sécurité de son emploi n'ont pas encore été prouvées, les preuves cliniques actuelles étant "insuffisantes", prévient cependant Sanofi. D'autres laboratoires ont lancé des initiatives similaires. Le suisse Novartis s'est engagé à offrir jusqu'à 130 millions de doses de chloroquine et le géant israélien des médicaments génériques Teva à fournir gratuitement aux hôpitaux américains dix millions de doses d'hydroxychloroquine.

10/04 à 09:36

Des rangs de lits sont prêts pour des malades du Covid-19 dans un centre d'isolation aménagé au stade Sani Abacha de Kano, au Nigéria.
Ⓒ AMINU ABUBAKAR, AFP
10/04 à 09:25

A l'ONU, le secrétaire général Antonio Guterres a exhorté le Conseil de sécurité, divisé depuis des semaines, à se montrer uni, soulignant que la crise était le "combat d'une génération et la raison d'être des Nations unies elles-mêmes". "Un signal d'unité et de détermination du Conseil compterait beaucoup dans la période anxiogène actuelle", a-t-il expliqué. La session s'est achevée par un communiqué de quelques lignes des 15 membres du Conseil, se bornant à apporter leur "soutien" au chef de l'ONU.

10/04 à 09:13

Renault envisage des prêts bancaires garantis par l'Etat français qui pourraient atteindre 4 à 5 milliards d'euros pour l'aider à passer la crise. "Je suis absolument certain que ça devrait permettre de passer la mauvaise période que nous vivons aujourd'hui", déclare son président Jean-Dominique Senard. "Les montants ne sont pas fixés aujourd'hui, donc il est trop tôt pour en parler", explique-t-il sur RTL. Il confirme qu'il écarte une renationalisation.

10/04 à 09:00

10/04 à 08:57

10/04 à 08:55

Pétrole: les pays producteurs se sont entendus cette nuit sur une réduction en mai et juin de la production mondiale à hauteur de 10 millions de barils par jour, comme solution à la chute rapide des cours du brut en raison de l'effondrement de la demande et de la guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie. La pandémie a déséquilibré un marché où l'offre mondiale, déjà excédentaire, l'est désormais dans des proportions rarement vues.

10/04 à 08:37

A Notre-Dame de Paris, sept personnes, des religieux et trois artistes, vont observer à 11h30 un "temps de méditation" en ce jour du Vendredi Saint pour les catholiques, à quelques jours de l'anniversaire de l'incendie de la cathédrale dont le chantier est en sommeil.

"Mgr Michel Aupetit, archevêque de Paris, vénèrera la Sainte Couronne d'épines au cœur de la cathédrale Notre-Dame de Paris", indique le diocèse. "Il ne s'agira pas d'une messe". Il n'y a pas de messe possible pour les catholiques le jour du vendredi saint, ce jour marquant la mort de Jésus et le deuil de l'Eglise.

10/04 à 08:27

En Ile-de-France, de nouvelles évacuations de malades ont lieu aujourd'hui vers la région Aquitaine, afin de soulager les hôpitaux de Paris et de sa région, confrontés à une situation de saturation persistante. Plusieurs transferts par train sont prévus à destination de Bordeaux, d'Angoulême et de Poitiers. Les patients, dont le nombre n'a pas été précisé, seront évacués depuis la gare d'Austerlitz.

Depuis le 1er avril, près de 200 malades ont déjà été évacués par la route, le rail ou les airs vers des régions moins touchées par le coronavirus, notamment la Bretagne, la Normandie et les Pays de la Loire, afin de désengorger les hôpitaux franciliens. Au total, plus de 2.600 malades sont en réanimation en Île-de-France.

10/04 à 08:24
10/04 à 07:58

Au programme du chef de l'Etat également ce matin, il réunit les partenaires sociaux (syndicats et patronat) en audioconférence, pour la seconde fois en 15 jours, entouré du Premier ministre et de quelques ministres (Travail, Santé, Economie, Retraites...).

L'objectif de cette réunion est de "faire un point sur la situation sanitaire", de "s'assurer que les mesures économiques et sociales pour accompagner le confinement sont efficacement déployées" et de "préparer la sortie du confinement quand la situation sanitaire le permettra", selon l'Elysée.

10/04 à 07:57

Emmanuel Macron s'entretient ce matin avec les dirigeants européens de sa famille politique, puis à 11h00 avec les partenaires sociaux. Avec les dirigeants européens, il échange "sur les mesures concrètes pour lutter contre l’épidémie ainsi que sur les mesures économiques et sociales qui seront nécessaires pour relancer l’économie", selon l'Elysée.

Cette réunion se tient quelques heures après un accord trouvé entre les ministres européens des Finances sur une réponse économique commune aux répercussions de la crise. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a salué un plan de relance incluant "500 milliards d'euros disponibles immédiatement".

10/04 à 07:52

En France, après plus de 12.000 morts du coronavirus, la surveillance du confinement restera stricte lors du week-end de Pâques au terme duquel Emmanuel Macron détaillera les suites à réserver à ce dispositif qui contraint les Français à rester chez eux. Entamé le 17 mars et déjà prolongé une fois, le confinement se poursuivra après mardi prochain, a d'ores et déjà prévenu l'Elysée. Jusqu'à quand? Le chef de l’État pourrait aborder la question dans son allocution prévue lundi soir, sa quatrième depuis le 12 mars.

Pour faire face à la crise, en prévision de la chute de son produit intérieur brut (PIB) estimée désormais à 6% en 2020, la France va porter son plan d'urgence de 45 à 100 milliards d'euros.

10/04 à 07:51

A l'approche de la barre symbolique de 100.000 morts, la communauté internationale cherche des réponses économiques et diplomatiques à la pandémie, qui menace d'une récession planétaire un monde largement en confinement. Plus de 96.000 personnes ont succombé à la pandémie qui, selon le FMI, aura "les pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929.

Quelques chiffres encourageants en Europe et aux Etats-Unis permettent d'espérer un ralentissement prochain dans la hausse de ce décompte macabre. Pour la première fois, le nombre de patients en réanimation a légèrement baissé en France, et la situation s'est stabilisée dans plusieurs foyers épidémiques américains du Covid-19.Mais en l'absence de vaccin, le retour à la normale devra attendre et se fera probablement de manière graduelle, les autorités voulant à tout prix éviter une nouvelle vague d'infections.

10/04 à 07:44

Bonjour. Nous ouvrons notre direct. Merci de nous suivre sur Orange Actu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.