Coronavirus : les vacances d'hiver "auront lieu aux dates prévues" assure Jean-Michel Blanquer

Coronavirus : les vacances d'hiver "auront lieu aux dates prévues" assure Jean-Michel Blanquer©Panoramic

publié le vendredi 22 janvier 2021 à 08h55

Sur RTL, vendredi 22 janvier, Jean-Michel Blanquer a assuré que les vacances de février ne devraient pas être modifiées en raison de la crise sanitaire.

L'hypothèse d'un allongement des vacances de février afin de lutter contre la propagation du coronavirus était de plus en évoquée, notamment au regard de l'évolution de la situation épidémique. Mais, ce vendredi 22 janvier au micro de RTL, Jean-Michel Blanquer a évacué cette possibilité. "Les vacances de février ont vocation à être aux dates prévues (...) et dureront deux semaines", a assuré le ministre de l'Éducation nationale.

"Ce que je viens de vous dire peut encore évoluer en fonction de la situation, mais mon objectif est de tenir au maximum le calendrier", a-t-il précisé.


Pour justifier cette position, le ministre de l'Education nationale a affirmé que le but était "de ne pas troubler les familles, le pays et les élèves", ajoutant par ailleurs que les établissements scolaires restaient ouverts parce que la "contamination y est limitée".


Annulation des épreuves de spécialité du bac

Cette prise de parole de Jean-Michel Blanquer sur RTL intervient au lendemain de l'annonce de l'annulation des épreuves de spécialité du bac 2021, prévues en mars. Dans un courrier envoyé aux enseignants jeudi 21 janvier, le ministre de l'Education a annoncé que ces épreuves allaient être remplacées par le contrôle continu.

Globalement, la situation sanitaire du pays est de plus en plus préoccupante. Jeudi, cinq jours après la généralisation du couvre-feu à 18 heures à l'ensemble du territoire, 22 848 personnes avaient été contaminées au coronavirus en 24 heures. Sur les sept derniers jours, 1 646 personnes ont été admises en réanimation. De quoi rendre la mise en place d'un troisième confinement inéluctable ? "Nous pourrions être amenés à prendre des mesures plus dures, ça peut aller jusqu'à un confinement si la situation devait l'exiger", a prévenu le ministre de la Santé, Olivier Véran, sur le plateau du 20 Heures de TF1, jeudi soir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.