Coronavirus : les laboratoires de la police en soutien

Coronavirus : les laboratoires de la police en soutien
Des médecins effectuent un test covid-19 en Corée du Sud, le 1er avril 2020.

, publié le mercredi 01 avril 2020 à 16h10

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a indiqué que les laboratoires de la police scientifique, tout comme ceux de la gendarmerie, allait analyser des tests du Covid-19.

La mobilisation de toutes les forces de l'État pour endiguer l'épidémie de Covid-19 se poursuit. C'est au tour des laboratoires de la police technique et scientifique et de la gendarmerie d'aider les hôpitaux. Ils seront chargés d'analyser de tests du covid-19, a indiqué, mercredi 1er avril, le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.


"Dans les heures qui viennent, les jours qui viennent, avec la police et la gendarmerie, nous serons en capacité" de travailler sur "les tests, envoyés par les hôpitaux et nous serons là pour renforcer encore nos moyens de dépistage", a déclaré le ministre sur LCI.

"Pour la gendarmerie, il y a déjà un partenariat pour l'hôpital de Garches (Hauts-de-Seine) et c'est dans ce cadre là que nous allons faire les premiers essais d'utilisation de nos matériels pour faire les tests nécessaires", a-t-il expliqué. 

"Mais cela sera renforcé très vite par la police nationale pour que nous soyons parmi les fers de lance de l'appui à nos hôpitaux pour les tests de dépistage de covid-19", a ajouté le ministre.

"Notre savoir faire en matière de police technique et scientifique va être totalement mobilisé au service de la santé des Français", a assuré Christophe Castaner. La France a franchi la barre des 20.000 tests réalisés quotidiennement, ce qui sature les laboratoires.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.