Coronavirus: le traçage "ne sert à rien" et serait "catastrophique", assure Mélenchon

Coronavirus: le traçage "ne sert à rien" et serait "catastrophique", assure Mélenchon
Le chef de file de la France insoumise et député des Bouches-du-Rhône Jean-Luc Mélenchon.

, publié le mercredi 08 avril 2020 à 10h28

Face à l'option du tracking individuel envisagée par le gouvernement, le chef de file de LFI alerte sur le danger qui pèserait sur les "libertés individuelles et le secret médical".


Le déconfinement se fera-t-il, en France comme déjà dans d'autres pays, avec l'aide de techniques de "traçage" ? Le gouvernement se prépare, même si aucune décision politique n'est encore prise, d'après des sources gouvernementales.


Du côté de l'opposition, Jean-Luc Mélenchon (LFI) avertit : "J'ai réfléchi à la question et consulté autour de moi et on me dit: 'si c'est volontaire, ça sert à rien si quelqu'un est déjà assez altruiste pour dire: je suis volontaire pour que vous me suiviez nuit et jour et que vous m'appeliez au téléphone si je ne suis pas au bon endroit, on peut lui dire tout simplement: reste chez toi et le problème est réglé'".

Et d'ajouter : "Ça ne sert à rien si tout le monde n'est pas testé, ça ne sert à rien si tout le monde n'a pas un téléphone portable, ça ne sert à rien si on est dans une zone qui n'est pas couverte, et rien de tout cela n'est possible aujourd'hui", a-t-il ajouté.

Et puis, a également fait valoir le député des Bouches-du-Rhône, "tous les pays qui l'ont appliqué n'en ont pas été si contents que cela. Je pense à Singapour où du coup, ils ont dû rétablir le confinement". "Donc, ca ne sert à rien mais par contre en terme de libertés individuelles et de secret médical, alors là  c'est la 'cata' pure et simple", a-t-il lancé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.