Coronavirus : le moral des Français toujours à la baisse, les salariés inquiets

Coronavirus : le moral des Français toujours à la baisse, les salariés inquiets
Des passants portant un masque de protection lors du confinement (photo d'illusration).

publié le mercredi 15 avril 2020 à 18h00

Au lendemain de l'interview du président de la République, le moral des Français était toujours en baisse, même si la perspective du 11 mai fait croire que le pire est passé.

Rassurer la population, telle était la mission du président de la République lundi 13 avril, au moment de s'adresser à la nation. Alors qu'il a annoncé, pour le 11 mai, le début du déconfinement pour certaines catégories, fixant ainsi un horizon, le moral des Français reste malgré tout entamé.

Le baromètre quotidien Europe 1-Orange-BVA de suivi de la crise du Covid-19 note une baisse de 0,2 points sur 10 en 24 heures. 



Cependant, la proportion de Français estimant que "le pire est devant nous" décroit légèrement après trois jours de plateau à 46%. 43% des Français croient toujours que le pire va seulement arriver. Mais la France n'est pas gagnée par l'optimisme, puisque seuls 13% des Français pensent que le plus dur est passé. 

L'intervention présidentielle n'a pas restauré notablement la confiance à l'égard des pouvoirs publics. 36% des Français (seuls 2 points de plus qu'à la veille du discours) se disent confiants dans la gestion de crise du gouvernement. 




Enfin, le confinement commence également à peser sur le moral des salariés, qui n'ont qu'un déconfinement progressif comme horizon. "Chez les salariés du privé et les indépendants, la confiance quant à la capacité de leur entreprise à faire face à la crise poursuit sa baisse et renoue quasiment avec son plus bas niveau (53%)", note l'institut BVA. Une baisse de 7 points depuis dimanche 12 avril.

 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.