Coronavirus : le moral des Français en baisse

Coronavirus : le moral des Français en baisse
Conférence de presse d'Edouard Philippe, le 28 mars à Paris.

, publié le dimanche 29 mars 2020 à 18h00

SONDAGE. Après la prise de parole d'Edouard Philippe vendredi soir, annonçant la prolongation du confinement pour deux semaines supplémentaires "au moins", les premiers effets se font sentir sur l'état d'esprit des Français, selon la dernière vague du baromètre BVA pour Orange et Europe 1, dimanche 29 mars. 
 

Leur moral est à son plus bas niveau depuis le lancement de l'enquête, avec une note moyenne de 5,9 alors qu'elle était de 6,2 en milieu de semaine. La sortie de crise semble aux yeux des Français toujours aussi lointaine puisque les trois quarts d'entre eux (75%) pensent toujours que le pire est devant nous.



 
Mais dans le même temps, les Français semblent accorder davantage de crédit aux pouvoirs publics dans la foulée de cette décision gouvernementale : la confiance quant à la qualité des informations qu'ils reçoivent sur le coronavirus de la part des pouvoirs publics progresse de 2 points, à 41%. Et la confiance sur la façon dont le gouvernement gère la crise progresse d'1 point à 37%.




Si l'ambiance au sein des foyers n'est toujours pas un souci, les Français expriment de plus en en plus de difficultés dans leur quotidien : seul un peu plus d'un Français sur deux travaillant chez lui (51%) estime qu'il est facile de s'occuper de ses enfants, soit 7 points de moins en 24 heures. 




Et la facilité à travailler depuis son domicile perd 3 points à 57%, soit son plus bas niveau depuis le début du confinement. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.