Coronavirus : le Haut-Rhin prend des mesures exceptionnelles après l'explosion du nombre de cas

Coronavirus : le Haut-Rhin prend des mesures exceptionnelles après l'explosion du nombre de cas
(photo d'illustration)

, publié le vendredi 06 mars 2020 à 12h00

81 cas de contamination ont été identifiés en 48 heures dans le département. C'est huit fois plus en deux jours.

La préfecture annonce donc une série de mesures de précaution : interdictions des rassemblements de plus de 50 personnes, interdictions, pour les mineurs, de rendre visite à des personnes âgées, fermetures d'écoles... 

On compte désormais "81 cas confirmés" de covid-19 dans le Haut-Rhin, a annoncé le préfet Laurent Touvet, vendredi 6 mars lors d'une conférence de presse à l'Agence régionale de santé (ARS). "Il y a deux jours, nous étions à 10 cas avérés". Autrement dit, le nombre de personnes contaminées a été multiplié par huit en 48 heures dans ce département alsacien. "La maladie est présente dans un grand nombre de communes", précise le préfet. 



Laurent Touvet rappelle que Mulhouse et Haut-Rhin sont définis comme un "cluster", c'est-à-dire un foyer épidémique. À ce titre, le département se trouve dans un "stade 2 renforcé" (sur 3), ce qui "justifie des mesures particulières". Objectif, "ralentir la diffusion de la maladie" sans "bouleverser la vie sociale" ou bloquer l'activité économique", ni "entraver l'action des professionnels de santé, des forces de secours et de sécurité", a précisé le préfet. 




En conséquence, le département adopte quatre mesures : 

1. Interdiction des rassemblements de plus de 50 personnes en milieu clos. 
Le préfet prévoit toutefois des exceptions "pour tenir compte de la vie économique et sociale" : "les commerces, les entreprises, les bars et les restaurants, les transports publics; et les cérémonies familiales que sont les mariages ou les obsèques". 

2. Interdiction des manifestations et rassemblements sportifs, "sauf s'ils se tiennent à huis clos, c'est-à-dire sans public". 
Fermeture des piscines, sauf pour les entraînements à huis clos. 

3. "Pour protéger les personnes les plus fragiles", les mineurs ne peuvent plus se rendre "dans des établissements de santé et dans tous les établissements qui hébergent des personnes âgées ou handicapées". "Les mineurs sont moins disciplinés dans le respect des règles d'hygiène et, souvent, ils sont porteurs de la maladie sans en avoir les symptômes", justifie le préfet. 

4. Fermeture, à partir de samedi, de certains établissements scolaires ou périscolaires, où ont été signalés des élèves, enseignants ou personnels "malades probables". Seront aussi fermés les établissements où sont scolarisés les enfants ayant participé au rassemblement évangélique à Mulhouse où un foyer de contamination a été identifié. 
"Une centaine d'établissements" devraient être concernés, "c'est-à-dire entre 30 et 40.000 élèves", précise le préfet. La liste doit être publiée vendredi après-midi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.