Coronavirus : la pilule contraceptive a aussi sa mesure

Coronavirus : la pilule contraceptive a aussi sa mesure©Panoramic

, publié le mercredi 18 mars 2020 à 15h41

Comme le révèle franceinfo, les pharmacies ont l'autorisation de délivrer la pilule contraceptive sans ordonnance jusqu'au 31 mai.

La pilule reste le moyen de contraception le plus utilisé, notamment chez les plus jeunes femmes. À l'heure du confinement, de nombreuses femmes s'interrogent donc sur la manière de poursuivre leur traitement en pleine épidémie de Covid-19.

Comme le révèle franceinfo ce mercredi 18 mars, le gouvernement a mis en place un système permettant de simplifier la vie de nombreuses Françaises. Les pharmaciens sont en effet autorisés, depuis dimanche 15 mars et jusqu'au 31 mai, à délivrer des médicaments sans renouvellement d'ordonnance. Cette mesure, qui fait l'objet d'un décret paru au Journal officiel, comprend la pilule contraceptive pour les femmes.



Selon les précisions de franceinfo, les praticiens sont encouragés à délivrer "dans le cadre de la posologie initialement prévue", un nombre de boîtes suffisant pour permettre la poursuite de son traitement jusqu'à la fin du mois de mai. "Le droit des femmes à disposer de leur corps est fondamental et ne saurait être remis en cause en temps de crise sanitaire, comme celle que nous connaissons aujourd'hui. Aucune femme en France ne peut être empêchée d'accéder à la contraception, le gouvernement s'y engage", a souligné Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes.

Après le vote il y a 50 ans de la loi Neuwirth autorisant la contraception, la pilule est devenue très vite la première méthode contraceptive en France. Malgré la controverse sur les pilules de nouvelles générations en 2012 qui a entraîné un léger recul de son utilisation, cette méthode reste la plus courante : près d'une Française sur deux ne souhaitant pas être enceinte l'utilise. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.