Coronavirus : la France désormais au stade 3, fermeture "des lieux recevant du public"

Coronavirus : la France désormais au stade 3, fermeture "des lieux recevant du public"
Edouard Philippe s'est exprimé ce samedi 14 mars
A lire aussi

publié le samedi 14 mars 2020 à 20h07

Les lieux recevant du public "non indispensables à la vie du pays" resteront fermés à compter de ce samedi 14 mars, dès minuit, comme l'a annoncé Edouard Philippe ce samedi. La France est officiellement au stade 3 de l'épidémie.

Edouard Philippe s'est exprimé ce samedi 14 mars et a annoncé des mesures encore plus strictes.

Dès minuit, les "lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays" resteront fermés. Cette mesure concerne ainsi les restaurants, bars, discothèques, ou encore cinémas. Les commerces sont également touchés, à l'exception des magasins alimentaires, pharmacies, banques, bureau de tabac ou encore stations-essence, a précisé le Premier ministre.


Edouard Philippe a par ailleurs regretté que les règles de distanciation sociale sont "imparfaitement respectées" et a appelé les Français au civisme et au sens des responsabilité.

Limiter ses déplacements

En revanche, le premier tour des élections municipales se déroulera dimanche "comme prévu", à condition de "respecter strictement les consignes de distanciation et de priorisation des personnes âgées et fragiles", a ajouté le Premier ministre, en demandant "calme" et "civisme" aux Français. "Tous les services essentiels à la vie de nos concitoyens resteront évidemment ouverts", a-t-il indiqué. Si "les transports urbains continueront de fonctionner", le gouvernement exhorte les Français à limiter "leurs déplacements et en particulier à éviter les déplacements inter-urbains".




Selon le dernier bilan, 4.500 cas ont été recensés en France, soit deux fois plus en 72h. 91 morts sont à déplorer au total. Dans ce contexte, la France est passée samedi au "stade 3" de l'épidémie, signifiant que le virus circule désormais sur tout le territoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.