Coronavirus : l'interdiction de fumer dans la rue fait son chemin à Bordeaux

Coronavirus : l'interdiction de fumer dans la rue fait son chemin à Bordeaux
(illustration)

, publié le vendredi 14 août 2020 à 11h30

"La décision est scientifique et médicale avant d'être politique", commente néanmoins l'édile de la cité girondine.

Frappées par une résurgence de l'épidémie de Covid-19, deux régions d'Espagne ont interdit de fumer dans la rue à cause du risque de contagion. La Galice et l'archipel des Canaries ont ainsi proscrit la cigarette dans la rue et en terrasse sans une distance de sécurité de deux mètres. En cause, les nuages de fumée, même des cigarettes électroniques, émanant des bouches des fumeurs, possibles vecteurs de transmission de la maladie.

De telles mesures sont-elles possibles en France? Oui, selon le maire de Bordeaux, qui s'en remet toutefois aux recommandations des autorités sanitaires.
"J'ai tendance à faire plutôt confiance aux spécialistes, aux médecins. Si les médecins nous disent que le fait de fumer sur les terrasses est un facteur d'aggravation, je pense qu'il faudra pas hésiter à prôner ce type d'interdiction", a ainsi estimé Pierre Hurmic, maire EELV de la préfecture de Gironde, au cours d'une interview accordée à Europe 1 vendredi 14 août. "La décision est scientifique et médicale avant d'être politique", tempère t-il.

Face à l'augmentation des cas de Covid-19, la municipalité de Bordeaux a imposé le port du masque dans les deux principales rues commerçantes de l'hyper-centre. "Dans un premier temps, nous comptons beaucoup sur la pédagogie, mais s'il y a des récalcitrants, nous serons amenés à verbaliser", a t-il commenté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.