Coronavirus : interdiction de danser dans les bars de l'Hérault

Coronavirus : interdiction de danser dans les bars de l'Hérault
Des gendarmes dans un bar d'Argelès-sur-Mer (illustration)

, publié le vendredi 28 août 2020 à 17h28

La mesure concernant les débits de boisson ainsi que les lieux recevant du public. Une dérogation est toutefois accordée pour les établissements dispensant des cours.

Prière de rester à sa place.

Pour limiter les risques de propagation du coronavirus, il est désormais interdit de danser dans les bars et les "établissements recevant du public", ainsi que dans les lieux publics, "couverts ou non", de l'Hérault, en vertu d'un arrêté préfectoral. Le département a été placé jeudi 27 août en "zone de circulation active" du Covid-19.


La préfecture évoque de "nouvelles mesures de protection" à propos de ces dernières restrictions prises par un arrêté daté de jeudi et valable jusqu'au 15 septembre. "Les bars et restaurants peuvent continuer à exercer leur activité sous réserve de ne pas contrevenir à cette mesure", précise-t-elle dans un communiqué.  Une "dérogation est accordée pour les activités des établissements d'enseignement de la danse", ajoute encore la préfecture de l'Hérault. 

En cette période de rentrée, les autorités ne se cantonnent pas à cette simple mesure. "Les autorisations de manifestations, évènements, rassemblements sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public mettant en présence simultanée plus de 10 personnes seront strictement limitées en lien avec les maires des communes concernées", indique ainsi également la préfecture.

Parallèlement des postes de dépistages mobiles dits "drives tests" piétons, accessibles sans rendez-vous, seront ouverts dans le département. Le premier a été installé jeudi sur l'Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier.


Le taux de contamination pour l'Hérault est de 84 cas pour 100.000 habitants alors que le seuil d'alerte est de 50 pour 100.000.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.