Coronavirus : fin de quarantaine à Carry-le-Rouet pour 181 rapatriés

Coronavirus : fin de quarantaine à Carry-le-Rouet pour 181 rapatriés
Les rapatriés de Wuhan sont arrivés à Carry-le-Rouet le 31 janvier dernier

, publié le vendredi 14 février 2020 à 07h40

Les premières personnes ont commencé à quitter le centre de vacances des Bouches-du-Rhône où elles étaient confinées depuis leur retour de Chine, il y a 14 jours.

Après deux semaines à l'écart du monde extérieur, les premiers rapatriés de Chine sont sortis du centre de vacances de Carry-le-Rouet (Bouches-du-Rhône) où ils étaient placés en quarantaine. 181 personnes doivent recouvrer leur liberté ce vendredi 14 février.

Elles ont toutes reçu un "certificat de non contagiosité", a précisé un responsable de la Croix-Rouge Marc Zyltman. "Ce sont des citoyens comme vous et moi", a-t-il commenté au sujet des rapatriés, arrivés sur zone le 31 janvier après leur retour de Wuhan, épicentre de l'épidémie de nouveau coronavirus. "Ce séjour de vacances contraint s'est bien déroulé", avec "beaucoup de solidarité" a t-il encore ajouté.


Après cette vague de départ de vendredi, 44 personnes restent encore confinées dans le même centre de vacances, et 113 autres à Aix-en-Provence, dans les locaux de l'Ecole nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers (Ensosp). Une partie est arrivée à bord d'un deuxième vol, le 2 février, et leur quarantaine doit se terminer dimanche. Les 35 personnes arrivées elles le 9 février, via Londres, devront patienter jusqu'au 23 février.

Le bilan humain de l'épidémie en Chine continentale est désormais de 63.851 cas confirmés et 1.380 morts. En dehors de la Chine, y compris les régions autonomes de Macao et de Hong Kong, plus de 500 cas et trois morts ont été recensés dans une trentaine de pays et territoires. En France, deux patients "guéris" ont pu quitter l'hôpital, à Paris.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.