Coronavirus : en Ile-de-France, le nombre de cas "plus élevé qu'attendu"

Coronavirus : en Ile-de-France, le nombre de cas "plus élevé qu'attendu"
Photo d'illustration

, publié le jeudi 07 mai 2020 à 16h27

En Ile-de-France, le nombre de cas de coronavirus reste "plus élevé qu'attendu", a reconnu Edouard Philippe lors d'une conférence de presse. Le déconfinement y sera mené de façon particulière.

En Ile-de-France, le nombre de malades atteints du coronavirus "baisse" : le Premier ministre l'a affirmé jeudi lors d'une conférence de presse, à quelques jours du lancement du plan de déconfinement. Mais ce nombre de malades ne baisse pas assez rapidement : "il reste plus élevé qu'attendu", a dit le Premier ministre. 


Il a précisé que le gouvernement allait donc "imposer des règles très strictes" dans les transports en commun à Paris et dans les départements de la région, et que des "mesures supplémentaires" pourraient être prises si la situation ne s'améliorait pas. Edouard Philippe a également insisté sur un deuxième point : malgré le nombre encore élevé de malades en région parisienne, les personnes dites vulnérables ne seront pas obligatoirement confinées.

Philippe en appelle à la "confiance"

"Mais je veux dire à toutes les personnes vulnérables : continuez pour votre sécurité à observer dans la mesure du possible les règles de prudence strictes", a répété Edouard Philippe. "Nous faisons confiance aux personnes qui se savent vulnérables pour se protéger lorsque de sorties, ou lorsqu'elles reçoivent de la famille ou des amis chez elles".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.