Coronavirus : Emmanuel Macron interdit les déplacements entre régions, l'attestation dérogatoire fait son retour

Coronavirus : Emmanuel Macron interdit les déplacements entre régions, l'attestation dérogatoire fait son retour
©Panoramic
A lire aussi

, publié le mercredi 28 octobre 2020 à 20h10

Emmanuel Macron s'est exprimé mercredi 28 octobre sur les mesures mises en place pour freiner l'épidémie de coronavirus en France. L'interdiction de déplacements entre régions en fait partie.

Il se devait de taper du poing sur la table face à une crise sanitaire qui a repris une très grave ampleur depuis plusieurs semaines. Mercredi 28 octobre, Emmanuel Macron a pris la parole à 20 heures pour annoncer les décisions prises par son gouvernement pour faire face au rebond de l'épidémie de coronavirus.


Parmi les nombreuses mesures qu'il a énoncées aux Français, le président de la République s'est notamment exprimé sur la circulation des Français dans le territoire. Dès vendredi 30 octobre, le confinement sera instauré sur le territoire national.Par conséquent, les déplacements entre les régions deviennent interdits. Au quotidien, à l'image de ce qui se faisait auparavant, Emmanuel Macron confirme "le retour de l'attestation comme au printemps".

Selon les informations de BFMTV, en dehors de raisons professionnelles, si un Français veut prendre l'air, il ne pourra le faire qu'une heure par jour dans un rayon d'un kilomètre autour de son domicile. Les parents devront notamment se munir de cette autorisation pour accompagner leur enfant à l'école. L'attestation sera disponible sur le site du ministère de l'Intérieur et de la Santé, tout comme sur l'application TousAntiCovid.

Emmanuel Macron souligne tout de même qu'une "tolérance pour le week-end de retour des vacances" de la Toussaint sera observée par les autorités. Les Français de l'étranger pourront aussi revenir en France. 

Limiter les contaminations

Cette prise de position du gouvernement était très attendue par l'intégralité du pays. Depuis plusieurs semaines maintenant, la situation sanitaire n'a cessé de s'aggraver en France. Les contaminations au coronavirus continuent d'inquiéter les autorités sanitaires. Mardi 27 octobre, plus de 30 000 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures. 

Face à des hôpitaux où les services sont engorgés, ces mesures pourraient permettre de limiter l'arrivée massive de patients covid. Une manière également de réduire la charge de travail et le rythme effréné du personnel soignant en France.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.