Coronavirus: échos d'une France confinée, 22e jour

Chargement en cours
Le rabbin Philippe Haddad prépare Shabbat par visioconférence à la synagogue Copernic à Paris, le 28 mars 2020
Le rabbin Philippe Haddad prépare Shabbat par visioconférence à la synagogue Copernic à Paris, le 28 mars 2020
1/3
© AFP, STEPHANE DE SAKUTIN

, publié le mardi 07 avril 2020 à 15h19

La vie chacun chez soi: des Côtes-d'Armor à un balcon d'immeuble à Orléans, échos d'une France sous cloche, mardi, au 22e jour de confinement.

. "Aux aguets"

Pour faire une pause dans la journée, la Ligue de protection des oiseaux (LPO) a lancé le 17 mars un défi: "Confinés mais aux aguets". Objectif: depuis sa fenêtre ou son jardin, scruter, dix minutes par jour, les oiseaux du printemps et envoyer ses observations.

En moins de 15 jours, la LPO a collecté "151.310 données", soit "six fois plus qu'habituellement sur une période similaire", collectées par "8.500 participants", avec une mention spéciale pour les départements de la Loire-Atlantique, de l'Ille-et-Vilaine et du Nord, "les plus impliqués dans ce défi".

Plus de 377.000 oiseaux ont été observés: "les espèces qui fréquentent les jardins le plus abondamment en cette période sont le moineau domestique, la mésange charbonnière, le pinson des arbres, la mésange bleue et le merle noir". 

La LPO promet un bilan à la fin du confinement, une "opportunité unique" de mesurer la santé et l'évolution des effectifs pendant la période de reproduction.

. Bol Breton

Pas d'applaudissement, mais un bol. Pour exprimer leur soutien aux agents des crèches, des centres de loisirs, de l'assainissement ou aux éboueurs, les habitants de la communauté de Communes Leff Armor (Côtes d'Armor) sont invités à déposer un bol sur leur boîte aux lettres, leur muret ou le pilier de leur portail.

"Nous leur montrerons ainsi tout notre soutien et leur marquerons un hommage", souligne la collectivité sur son site internet. "+On a du bol de vous avoir+ est aussi une manière de garder le lien entre toute la population", ajoute-t-elle. 

Cette opération, par extension, s'adresse aussi aux personnels soignants, aux agriculteurs, aux agents de la poste, enseignants, artisans, commerçants-livreurs, transporteurs, etc.

. Soutien spirituel: deux nouveaux numéros verts 

Les cultes ont décidé de mettre à disposition de leurs fidèles des numéros d'appel au bout duquel des écoutants accompagnent et répondent aux questions des malades, des familles (y compris endeuillées), des soignants... Après les catholiques et les musulmans la semaine dernière, cette semaine, sont opérationnels: 

- la permanence rabbinique pour les juifs:  09 70 68 34 30.

- le numéro vert d'accompagnement pour les protestants: 0805 380 222. "Un soutien spirituel pour les plus vulnérables", précise la Fédération protestante de France.

. Ténor au balcon

A Orléans, le ténor Luca de Bernardi chante tous les soirs un ou deux airs d'opéra depuis sa fenêtre. 

"Je chante depuis le 23 mars des airs religieux ou d'opéra pendant 5 à 10 minutes en hommage à tous ces gens qui se mettent en danger pour nous", a déclaré à l'AFP le chanteur lyrique qui souffre par ailleurs d'asthme. 

Chaque soir après 20H00, il branche son ordinateur sur sa chaîne et met le haut-parleur sur son balcon puis chante sur les bandes sonores. Luca de Bernardi n'a manqué qu'une seule fois au rendez-vous, un soir où il était enroué et où il faisait froid.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.