Coronavirus : de nouveaux cas en France sont "très probables", avertit Agnès Buzyn

Coronavirus : de nouveaux cas en France sont "très probables", avertit Agnès Buzyn
Agnès Buzyn, le 26 janvier 2020, à Paris

, publié le vendredi 14 février 2020 à 12h00

Si la propagation du virus semble pour le moment limitée en France, les services de santé restent en alerte.

"Je ne peux pas dire qu'il n'y en aura pas". Agnès Buzyn a indiqué qu'il était "très probable que nous ayons de nouveaux cas" de Covid-19 (nouveau nom officiel du coronavirus), "vu la sévérité de l'épidémie chinoise et vu le nombre de cas en Asie du sud-est". Sur France Inter, la ministre de la Santé a évoqué la mobilisation croissante des établissements hospitaliers, dont l'équipement s'améliore. "De plus en plus d'hôpitaux ont à disposition le test (de détection du Covid-19, ndlr). Ces tests sont fiables et pour l'instant toujours négatifs", a expliqué Agnès Buzyn, ce vendredi 14 février.


"Même s'ils ne viennent pas de Chine, on voit qu'il y a circulation de virus dans différents territoires. Nous sommes prêts, nous continuons cette stratégie d'isolement et de repérage des cas", a t-elle encore indiqué.

Le virus, qui a touché plus de 60.000 personnes et fait au moins 1.300 morts en Chine, où il est apparu en décembre, affecte 35 personnes dans sept pays de l'UE, où il n'a pas fait de mort.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.