Coronavirus : concerts, matchs, salons... Pouvez-vous être remboursé en cas d'annulation ?

Coronavirus : concerts, matchs, salons... Pouvez-vous être remboursé en cas d'annulation ?
(photo d'illustration)

, publié le samedi 14 mars 2020 à 16h00

VIE PRATIQUE. De nombreux événements culturels et sportifs sont annulés pour éviter la contagion.

Voici comment fonctionnent les assurances. 

Les participants à un événement annulé peuvent-ils  être remboursés ? Tout dépend des conditions générales de vente prévues par l'organisateur. Seules celles-ci définissent les conditions d'un éventuel remboursement. 




Il est également possible qu'un cas de force majeure soit reconnu, ce qui exonère de responsabilité un groupe ou une personne qui y est confronté. Dans un tel cas, la situation doit remplir trois critères : l'imprévisibilité, l'irrésistibilité (soit l'impossibilité de la combattre) et le fait d'être extérieure. Les intempéries ne sont ainsi pas reconnues comme des cas de force majeure du fait de leur prévisibilité. 

• Les frais annexes pas remboursés 

Ainsi, si le gouvernement décidait d'appliquer le cas de force majeure à l'organisation de grands événements, certains organisateurs pourraient, en fonction des conditions générales de vente prévues, ne pas rembourser les billets du public ou les droits d'entrée de professionnels à un événement, comme par exemple la location d'un espace sur un salon. Un professionnel ne serait alors indemnisé que s'il avait lui-même souscrit une assurance annulation prévoyant ce cas de figure. 




En revanche, même si un billet d'entrée est remboursé, "les frais annexes, comme les frais d'hôtel ou de bouche" ne sont pas remboursés, précise Fabien Chermette, responsable Arts et médias du groupe de services à l'assurance Stelliant. Toutefois, "de nouvelles assurances de billetterie font leur apparition permettant à un spectateur de garantir par exemple son billet de concert et même d'assurer des frais de déplacement", indique le spécialiste. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.