Coronavirus : 2.500 cas supplémentaires en 24 heures

Coronavirus : 2.500 cas supplémentaires en 24 heures
Un hôpital à Saint-Denis, le 17 juillet 2020.

, publié le mercredi 12 août 2020 à 21h29

Le nombre de foyers d'infection s'élève désormais à 896, dont 578 clôturés.

C'est une "nette dégradation" des indicateurs. Plus de 2.500 cas de Covid-19 ont été enregistrés en 24 heures, une première depuis le mois de mai, selon le bilan quotidien de la Direction générale de la Santé (DGS) publié mercredi 12 août.

En une semaine, sur un total de plus de 600.000 tests, 11.633 personnes ont été diagnostiquées positives au nouveau coronavirus, dont 2.524 dans les dernières 24 heures. Le taux de positivité est ainsi désormais de 2,2%, en hausse également (1,6% lors de la semaine du 27 juillet au 2 août).

"Ce qui confirme l'augmentation de la circulation virale sur le territoire", a commenté la DGS.


"Les indicateurs de suivi de l'épidémie sur le territoire national montrent une nette dégradation au cours des derniers jours", a-t-elle ajouté, notamment que plusieurs départements ont une incidence "proche du seuil d'alerte fixé à 50 cas pour 100.000 habitants par semaine". "Il est indispensable en cette période de vacances, en tout lieu et à tout instant, qu'individuellement et collectivement nous poursuivions nos efforts pour éviter une reprise épidémique", a insisté le communiqué.

En outre, 18 nouveaux foyers de cas groupés ("clusters") ont été identifiés en 24h, ce qui porte le total à 896, dont 578 clôturés.

Le nombre de patients Covid-19 en réanimation, à peu près stable depuis fin juillet, a baissé à 379, soit 12 de moins que mardi. L'Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, les Hauts-de-France et la Guyane regroupent 69% de ces malades en réanimation. La France compte désormais 30.371 personnes décédées du Covid-19 depuis le début de l'épidémie (soit 17 de plus que mardi), dont 19.866 au sein des établissements hospitaliers et 10.505 en établissements sociaux et médico-sociaux, en particulier les Ehpad (chiffre datant de mardi).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.