Contrôle technique : règles plus strictes et sanctions plus sévères dès mai 2018

Contrôle technique : règles plus strictes et sanctions plus sévères dès mai 2018

Le nouveau contrôle technique va instaurer des "défaillances critiques" nécessitant contre-visite dans les 24 heures.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 07 avril 2017 à 17h45

Plus que jamais, attention à l'entretien de votre véhicule. Le projet de refonte globale du contrôle technique va entrer en vigueur dès l'an prochain, avec au programme son lot de nouvelles exigences. Selon Auto Plus, qui a rapporté l'information le 31 mars, les vérifications vont être plus poussées et les sanctions plus dures pour les propriétaires de véhicules en mauvais état.

LES "DÉFAILLANCES CRITIQUES" APPARAISSENT

Dans le grand examen "actuel" auquel doivent se soumettre tous les véhicules automobiles de moins de 3,5 tonnes tous les deux ans à partir de la quatrième année de circulation, 10 fonctions principales sont testées, du freinage à la direction en passant par l'éclairage. Ce contrôle porte sur 124 points, qui peuvent conduire à une contre-visite si au moins une des 196 anomalies répertoriées est constatée.

Dès mai 2018, les choses vont se durcir. Les défauts entraînant contre-visite obligatoire vont augmenter. Mesure plus radicale : une interdiction de circuler immédiate pourra être prononcée à l'encontre du véhicule dans 126 cas de figure, si une "défaillance critique" est découverte.


Si aujourd'hui, l'automobiliste dispose dispose de deux mois pour effectuer la contre-visite lors qu'une défaillance significative est observée, ce sera différent dans un an : il n'aura désormais plus que 24 heures pour se rendre chez le garagiste en cas de "défaillance critique" sinon, son véhicule sera immobilisé.

 
103 commentaires - Contrôle technique : règles plus strictes et sanctions plus sévères dès mai 2018
  • m'expliquer comment faire réparer sa voiture en 24heures rdv chez un mécano une semaine en moyenne

  • Ben voyons ! ! Il n'y aura plus que les gens aisés qui auront le droit de rouler. le pauvre gus qui aura une voiture d'un certain âge, voir d'un âge certain, qui rencontrera des problèmes avec, sans menacer la sécurité des autres usagers de la route, aura juste le droit lui, de laisser sa voiture au garage et de la regarder , s'il n'a pas les moyens de s'en offrir une plus récente et en meilleur état.
    Ce Gouvernement m'écoeure de plus en plus. j'espère que le Gouvernement à venir supprimera immédiatement cette loi.
    Ah, au fait, j'ai été 34 ans gendarme en Brigades Territoriales rurales, depuis le début des années 70 jusqu'à 2005, et Dieu sait si j'en ai constaté des accidents matériels, corporels et mortels malheureusement. Et de toute carrière, je n'ai jamais,jamais, constaté un seul accident imputable au mauvais état d'un véhicule, et pourtant à l'époque les véhicules étaient certainement moins sécurisés qu'aujourd'hui.
    Tout ceci pour dire, que c'est une nouvelle façon de prendre l'argent des Français et malheureusement des moins aisés.

  • le controle technique devrait être obligatoire dés que le véhicule a un an, l'interdiction de rouler devrait aussi s'étendre aux véhicules consommant plus de 8 litres réel au 100 km, et je dis bien réel pas la conso indiqué par les constructeur.

  • ancore un moyen de prandre de largen au meme

  • A tout les rouspéteurs : Il faut entendre que le véhicule doit être au garage dans les 24 heures ouvrés, cela va de soi !
    Personne n'a parler de réparer en 24 heures ! Ah, le français, quand il ne veut pa

    oui, on peut toujours jouer sur les mots,ces contrôles techniques pénalisent gravement financièrement les automobilistes, mais c'est encore une taxe de plus, avec les radars qui flashent a tout va, et le permis de conduire pour les jeunes au prix scandaleusement élevé....

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]