Contrôle des chômeurs: "Il faut une pénalisation plus importante", selon Maillard

Contrôle des chômeurs: "Il faut une pénalisation plus importante", selon Maillard

Sylvain Maillard, lors d'un meeting de la République en marche, le 23 mai 2017 à Aubervilliers, près de Paris

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 28 décembre 2017 à 10h41

Le député La République en marche (LREM) Sylvain Maillard a défendu jeudi sur LCI "une pénalisation plus importante" des chômeurs ne recherchant pas assez activement un emploi, soulignant que "c'est une promesse de campagne".

Selon une note confidentielle du ministère du Travail citée mercredi par le Canard enchaîné, une recherche insuffisante, un refus de formation ou un refus de deux offres d'emploi jugées raisonnables entraînerait une réduction des allocations de 50% (contre 20% actuellement) pendant deux mois.

Interrogé sur ce chiffre de 50%, M. Maillard a indiqué que "la réflexion est en cours". "C'est un document de travail, il y aura des discussions avec les partenaires sociaux, il y aura des discussions aussi au Parlement. Donc pour le moment, ce n'est pas un projet abouti mais en tout cas c'est une promesse de campagne".

Pour le député de Paris, "il faut qu'il y ait une pénalisation plus importante, en tout cas une incitation, parce qu'on met beaucoup d'argent sur la table pour aider les demandeurs d'emploi (...) et de l'autre côté on veut une responsabilité plus importante".

"Nous sommes dans une situation de profonde mutation économique. Nous avons été élus, et Emmanuel Macron a été élu, pour transformer économiquement aussi le pays. Et dans cette politique, nous avons toujours dit qu'il y aurait des efforts à faire pour l'ensemble des Français, il y aurait des droits et des devoirs", a plaidé M. Maillard.

 
226 commentaires - Contrôle des chômeurs: "Il faut une pénalisation plus importante", selon Maillard
  • et surtout pour les parlementaires qui fraudent avec leurs indemnités plus copieuses que les allocations ou Rsa ou autres

  • On ne peut pas eux aussi les pénaliser? .......... on n'a vu aucun résultat, ........... c'est idiot comme raisonnement, mais, n'est-il pas idiot aussi que, quand il manque 7 à 8 millions d'emplois en France, on puisse vouloir pénaliser aussi c........ les chômeurs? ....... les mesures envisagée pour la relance d'une économie productrice d'emplois ne semblent pas à la bonne hauteur, elles sont même plutôt faiblardes ........... pour l'instant, en guise de relance, on ne voit guère que des licenciements, ........ il est vrai que pour les actionnaires, le compte d'exploitation va s'améliorer ........... pour un temps seulement.

  • Des millards d'escroquerie par an = fraude fiscale.Que fait l'Etat ?

  • Et les riches nantis,ils en font des efforts??????

  • Les chômeurs fraudeurs sont loin d'être la majorité je pense , mais quand je vois le désert qui règne souvent à l'assemblée alors qu'à 577 ce devrait être plein je me dis que les fraudeurs ne sont pas ou certains pensent n'est ce pas Mr le Député !!
    Balayez devant votre porte, après on verra !!

    par vos écrits on voit bien que vous ne maitrisez pas le rôle de l'assemblée renseignez vous avant d'accuser

    lelem..........t'es comme le vehicule lunaire??? tu sers a rien????

    l assemblée nationale ne sert en réalité à rien car elle vote sur ordre et n a aucune indépendance contrairement à ce que rêve Lelem d ou le peu de parlementaires qui s y rendent, mais ne servent aussi à rien dans leur députation, le travail est fait par d autre..plus compétents heureusement
    ce ne sont pas les politiques qui font le boulot mais plutôt le bordel

    pour Lelem, et la séparation des pouvoirs, vous en pensez quoi ainsi que la définition de la démocratie et d un régime parlementaire : revu et corrigé à la française

    garde des sceaux membre de l exécutif est le patron de la justice ,le procureur est à sa merci (peut le dessaisir et refuser une requête d un juge d instruction ou la retarder selon son bon plaisir : quid de la séparation des pouvoirs

    les Lois, un parlementaire qui s égare dans ses votes sur ordres se verra refuser son investiture pour la prochaine mandature
    (tout est déjà fait en commission selon le désir du chef de l état et des lobbys)

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]