Contrats courts : les syndicats dénoncent l'immobilisme du patronat

Contrats courts : les syndicats dénoncent l'immobilisme du patronat

LesEchos, publié le jeudi 01 février 2018 à 19h07

Syndicats et patronat s'étaient quittés il y a une semaine à l'issue de la troisième séance de négociation sur la réforme de l'assurance-chômage sur un relatif consensus sur la question des démissionnaires, mais en total désaccord sur celle, ultrasensible, des contrats courts. Ce jeudi, à l'issue de la séance suivante, les lignes n'avaient quasiment pas bougé. Et pour cause : si, entre-temps, le trio Medef-CPME-U2P a pris en compte quelques-unes des critiques sur le premier point, il n'a en revanche quasiment rien lâché sur le second.

L'argument est toujours le même : même si leur nombre a explosé en 20 ans, 80 % des CDD de moins d'un mois sont le fait de quatre secteurs ou groupes de secteurs seulement (intérim ; spectacle-musique-audiovisuel-cinéma ; hébergement-…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Contrats courts : les syndicats dénoncent l'immobilisme du patronat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]