Conseil de Paris : pas de sanction contre les cadenas d'amour

Conseil de Paris : pas de sanction contre les cadenas d'amour
Le 3 avril dernier. Près de 40 t de cadenas avaient été décrochés du pont Neuf.

leparisien.fr, publié le jeudi 03 mai 2018 à 19h31

Le vœu déposé par un élu centriste a été rejeté.

Alors que le problème des « cadenas d'amour » accroché aux grilles repart de plus belle sur les ponts parisiens et aux abords du Canal Saint-Martin, l'élu centriste Yves Pozzo di borgo a déposé ce jeudi au Conseil de Paris un vœu pour demander que la mairie de Paris prenne des mesures pour enrayer le phénomène en luttant notamment contre la vente à la sauvette de ce matériel. Le vœu n'a pas été adopté.

« La verbalisation des vendeurs à la sauvette relève de la Préfecture de police. L'autre solution serait un arrêté municipal décrétant l'interdiction des cadenas », a souligné Véronique Levieux, adjointe chargée du patrimoine. Cela aboutirait à verbaliser les touristes contrevenants. « Ce n'est pas souhaitable », juge l'adjointe. Une réunion doit avoir lieu dans le courant du mois de mai à l'Hôtel de Ville pour évoquer des « solutions alternatives ».

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.