Confinement : quelles aides pour les entreprises qui resteront fermées ?

Confinement : quelles aides pour les entreprises qui resteront fermées ?©Panoramic

, publié le jeudi 26 novembre 2020 à 11h40

Toutes les entreprises ne rouvriront pas samedi 28 novembre. Lors de sa conférence de presse du jeudi 26 novembre, le Premier ministre a notamment confirmé la création d'un nouveau fonds de solidarité.

Les restaurateurs, les cafetiers, les discothèques...

Certains professionnels ne seront pas autorisés à rouvrir, samedi 28 novembre. Ils pourront cependant bénéficier d'aides de la part de l'Etat, dont une nouvelle version du fonds de solidarité pour ceux contraints de rester fermés qui leur permettra d'obtenir jusqu'à 10 000 euros ou alors une aide allant jusqu'à 20% de leur chiffre d'affaires.



Lors d'une conférence de presse jeudi 26 novembre relayée par BFMTV, le Premier ministre Jean Castex a en effet confirmé ce qu'avait annoncé Emmanuel Macron mardi 24 novembre, en ajoutant certains détails. L'aide en question sera ouverte à toutes les entreprises, quelle que soit leur taille et sera cumulable avec les autres dispositifs d'aides déjà en vigueur, qui seront prolongés, comme l'exonération de charges sociales, les prêts garantis par l'État, le chômage partiel et l'allègement des loyers.

Pour les entreprises des secteurs particulièrement touchés comme le tourisme, l'événementiel, la culture et le sport et dont le chiffre d'affaires a chuté au moins de moitié, l'aide de 10 000 euros pourra laisser place à un coup de pouce équivalent à 15% du chiffres d'affaires. Lorsque la perte de chiffre d'affaires est d'au moins 70%, l'aide passera alors à 20% de celui-ci.
Les discothèques, fermées depuis le début de la crise sanitaire au mois de mars, seront prises en charge par le nouveau dispositif. Au total, ces mesures devraient coûter environ 3,5 milliards d'euros pas mois selon le ministère de l'Economie et des Finances.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.