Confinement : quel "allègement" espérer pour la fin d'année?

Confinement : quel "allègement" espérer pour la fin d'année?
Jean Castex, le 12 novembre 2020, à Paris

, publié le jeudi 12 novembre 2020 à 19h30

Au cours de sa conférence de presse sur l'épidémie de Covid-19, le Premier ministre Jean Castex a ouvert la porte à des aménagements du confinement pour les commerces, sous réserve d'amélioration de la situation sanitaire.

A l'approche de la période des fêtes de fin d'année, le Premier ministre Jean Castex a indiqué que "des mesures d'allègement pourraient être décidées dès le 1er décembre", en cas d'amélioration sur le front sanitaire. Si le mois de novembre se poursuivra avec des règles "inchangées" concernant le confinement en vigueur en France, le mois de décembre pourrait ainsi s'accompagner de la réouverture des commerces non-essentiels.

"La seule chose qui pourrait changer est que les commerces que nous avons fermé pendant le confinement pourrait rouvrir", a toutefois précisé le Premier ministre, jeudi 12 novembre. Cette réouverture éventuelle ne concernera donc pas les bars et restaurants, ou encore les salles de sport, a t-il indiqué.

"Pas de grandes fêtes" pour le nouvel an

Le Premier ministre souhaite également "pouvoir permettre un nouvel allégement" pour les vacances de Noël, mais juge "pas raisonnable d'espérer pouvoir organiser de grandes fêtes", notamment pour le réveillon du 31 décembre.

"Notre objectif est de pouvoir permettre un nouvel allégement au moment des vacances de Noël", pour que les Français "puissent passer des fêtes de fin d'année en famille", a-t-il expliqué. Mais elles ne pourront "pas se tenir de la même manière que d'habitude". "Il ne serait pas raisonnable d'espérer pouvoir organiser de grandes fêtes à plusieurs dizaines de personnes, notamment pour le réveillon du 31 décembre", a-t-il prévenu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.