Confinement : mode d'emploi

Confinement : mode d'emploi
La rue de Rivoli à Paris lors du 1er confinement le 22 mars 2020.
A lire aussi

, publié le vendredi 19 mars 2021 à 12h54

Qu'auront le droit de faire ou non les 21 millions de personnes confinées à partir de ce vendredi minuit ? Mode d'emploi de ce confinement nouvelle génération. 

Vendredi 19 mars à minuit, un troisième confinement est instauré pour 16 départements français : les départements des Hauts-de-France et de l'Ile-de-France, l'Eure, la Seine-Maritime et les Alpes-Maritimes. Le Premier ministre Jean Castex a établi, lors de sa conférence de presse jeudi, ce qui sera possible ou non de faire pour les habitants des territoires concernés ces quatre prochaines semaines minimum. Ce confinement est mis en place sept jours sur sept pendant quatre semaines, minimum. 




Quels déplacements sont-ils possibles ? La population aura le droit de se déplacer dans un rayon de dix kilomètres autour du domicile sans aucune limite de temps.

C'est le retour de l'attestation obligatoire pour "pour se promener, s'aérer ou faire du sport, en journée", a expliqué le Premier ministre. Par contre, les déplacements hors des territoires concernés ne sont pas autorisés. "Pour les habitants des territoires concernés, les déplacements inter-régionaux seront par ailleurs interdits, sauf motifs impérieux ou professionnels", ou ajouté Jean Castex ?




Quelles mesures pour les écoles ? Les écoles et collèges des départements concernés resteront ouverts durant ces quatre semaines. Les lycées basculent tous en demi-jauge. Les séances d'activité physique et sportive pourront quant à elles reprendre normalement. "Pour tenir compte des besoins des élèves, nous assouplirons (...) les conditions dans lesquelles l'activité sportive des mineurs pourra être pratiquée : l'éducation physique et sportive, sur le temps scolaire, pourra reprendre normalement et les activités sportives extra-scolaire en plein air des mineurs seront maintenues", a fait savoir le chef du gouvernement.  

Quels commerces resteront fermés ? Comme pour les deux premiers confinements, les commerces dits "non-essentiels" resteront fermés durant ces quatre semaines. Seuls les commerces vendant "des biens et services de première nécessité resteront ouverts". Les librairies et disquaires font partie de ce deuxième groupe, de même que les salons de coiffure a annoncé vendredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal sur RTL.  

Les lieux de culte restent ouverts dans les départements concernés par le confinement.  

Pour l'ensemble du territoire, le couvre-feu est repoussé à 19 heures.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.