Confinement : les Français ont pris 2,5 kg en moyenne

Confinement : les Français ont pris 2,5 kg en moyenne
Près de la moitié des Français fait plus d'"apéro" qu'avant.

, publié le mercredi 06 mai 2020 à 11h39

Manque d'exercice, anxiété, "apéro", chocolat...

Pas de surprise, le confinement a un impact direct sur la balance des Français. Depuis le 17 mars et le début du confinement, ils ont pris en moyenne 2,5 kg, selon une étude Ifop pour Darwin nutrition, publiée mercredi 6 mai.

Plus de la moitié des personnes interrogées (57%), affirment avoir pris du poids, et les hommes un peu plus que les femmes, détaille Darwin Nutrition.

En cause, le manque d'activité physique, le désœuvrement, l'anxiété et le grignotage. Les personnes au chômage ou peu diplômées sont plus concernées par ces prises de poids.


"La prise de poids n'est pas un problème en soir, et était prévisible dans un contexte de stress et de dépense énergétique limitée, explique au Parisien Quentin Molinié, de Darwin Nutrition. Plus de temps à la maison signifie plus de temps consacré à la préparation des repas, mais aussi plus d'occasions de grignoter."

Autre facteur de prise de poids, la multiplication des "apéro". Selon l'étude, 42% des Français en font "plus qu'avant". Et pour 20% des personnes interrogées, la consommation de chocolat a augmenté.

L'étude note d'autres curiosités : les femmes de la région parisienne et les hommes des communes rurales sont plus concernées par la prise de poids. Par ailleurs, "cette prise de poids a particulièrement affecté les Français vivant en famille nombreuse, précise au Parisien l'Ifop. Ainsi, 64% des ocnfinés avec plus de 4 personnes ont pris du poids contre seulement 53% des confinés seuls."

Étude réalisée par questionnaire en ligne du 24 au 27 avril 2020, sur un échantillon de 3.045 personnes, représentatif de la population âgée de 18 et plus résidant en France métropolitaine.
 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.