Confinement : le coup de gueule du préfet des Alpes-Maritimes

Confinement : le coup de gueule du préfet des Alpes-Maritimes ©Capture Google Street View

, publié le mercredi 18 mars 2020 à 17h10

Comme le relaye BFMTV, Bernard Gonzalez envisage d'interdire l'accès à plusieurs secteurs de Nice en raison de l'incivilité de nombreuses personnes.

Les images rappellent celle des quais de Seine, à Paris, le week-end dernier. Des promeneurs flânent le long de la promenade des Anglais, à Nice.

Le tout en plein confinement pour lutter contre la propagation du Covid-19 sur l'ensemble du territoire. Des images qui ont choqué le préfet des Alpes-Maritimes Bernard Gonzalez. "Confinement : trop de personnes se promènent, s'exercent à plusieurs, se regroupent sur voie publique ; police et gendarmerie vigilants ; si situation venait à perdurer, le préfet prendra toute disposition pour interdire l'accès à ces secteurs y compris bord de mer", a indiqué la préfecture sur Twitter.



Selon les informations de BFMTV, le préfet des Alpes-Maritimes a poussé un véritable coup de gueule. Le déploiement de police s'est densifié sur la promenade des Anglais où aucun vélo ni aucun promeneur ne peut échapper aux contrôles. Plusieurs amendes ont été dressées ce mercredi 18 mars et le ton s'est clairement durci. Interrogée dans les colonnes de Nice Matin, un commandant de police expliquait qu'"avec l'incivisme de certaines personnes, on n'est pas prêt de gagner la guerre."



"Nous demandons aux Français de rester chez eux, d'aider les services de santé, d'aider les autres. L'idée générale, c'est de faire en sorte que le nombre de personnes rencontrées soit réduit. Nous devons freiner l'épidémie", a insisté le Premier ministre Édouard Philippe mardi soir dans le 20 Heures de France 2. Pour rappel, l'épidémie de Coronavirus a fait 175 morts en France et plus de 2.500 personnes sont hospitalisées, dont 699 cas graves en réanimation, alors que l'hôpital est exsangue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.