Confinement : le buzz inattendu de Maxime et sa 2CV dans les Ardennes

Confinement : le buzz inattendu de Maxime et sa 2CV dans les Ardennes©Panoramic
A lire aussi

, publié le jeudi 26 novembre 2020 à 19h55

Les Français y sont désormais habitués : une attestation est nécessaire à chaque sortie du domicile. Si la mesure peut paraitre contraignante, Maxime, un habitant des Ardennes, a trouvé une manière amusante pour l'écrire.

Les internautes ont massivement approuvé l'initiative.

En ces temps troublés par la situation sanitaire liée au Covid-19 et le confinement, chaque occasion de rire est bonne à prendre. C'est probablement ce qu'avait en tête Maxime Henry, habitant de Bazeilles, près de Sedan, dans les Ardennes. Depuis plusieurs mois, il a pris l'obligation de remplir une attestation dérogatoire pour sortir de chez lui au pied de la lettre. C'est ainsi que sur le coffre de sa 2CV, il a installé une attestation géante pour justifier de ses déplacements. Une initiative déjà mise en œuvre lors du premier confinement, mais cette fois-ci, Maxime et sa voiture font le buzz. Sur les réseaux sociaux, les avis sont unanimes : l'inspiration est excellente. Des centaines de personnes saluent, par exemple, cette « super idée, et un peu d'humour qui fait du bien ».



Une attestation valable selon la gendarmerie

Et alors que cette attention peut faire sourire, il semblerait que Maxime, 32 ans, ne contrevienne pas à la loi avec sa 2CV « plus vieille que lui », comme le détaille France 3 Régions. « L'attestation peut être valable si l'heure et la date sont changées tous les jours. Si tout est inscrit, il peut être en règle », a réagi un gendarme dans le même média, non sans une touche de légèreté dans les propos. En effet, écrite au feutre, le texte est effaçable et l'attestation donc modifiable à chaque déplacement. Au cas-où, le principal intéressé en a tout de même une « vraie » sur lui. Nul doute que les folles péripéties de Maxime pourraient donner des idées encore plus originales à d'autres... Dans le strict respect des consignes sanitaires en vigueur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.