Compteurs Linky : "Aucun impact sur la facture", promet la patronne d'Enedis

Compteurs Linky : "Aucun impact sur la facture", promet la patronne d'Enedis
(illustration)

publié le vendredi 11 juin 2021 à 11h40

Selon Marianne Laigneau, l'intégralité des coûts seront compensés par les économies réalisées grâce aux nouveaux boitiers.

Le consommateur devra t-il payer son compteur Linky? Non, selon la patronne d'Enedis, qui a démenti les accusations selon lesquelles le nouveau compteur électrique serait facturé au client via un mécanisme de tarification différée.

"Linky n'aura aucun impact sur leur facture, ils n'auront aucun euro supplémentaire à payer à cause de Linky", a ainsi assuré Marianne Laigneau, présidente du directoire d'Enedis, à l'antenne de BFM Business, vendredi 11 juin. "Bien sûr, Linky, vous l'imaginez concevoir un compteur, l'industrialiser, le poser, ça a un coût qui est de 4 milliards d'euros pour Enedis étalés sur une vingtaine d'années", a t-elle déclaré.

Début juin, le gouvernement avait déjà assuré que les consommateurs ne "paieront pas plus" en raison du déploiement du compteur d'électricité communicant Linky.  "Les consommateurs ne paieront pas plus au titre de Linky", avait ainsi déclaré la ministre déléguée à la Transition écologique, Emmanuelle Wargon.

Ils "ne paieront pas un coût supplémentaire dû à Linky", a-t-elle souligné à l'Assemblée nationale.

Elle répondait à une question du député (LFI, Nord) Adrien Quatennens, qui citait un article du Parisien affirmant que les usagers allaient devoir rembourser le déploiement de Linky malgré la promesse initiale des pouvoirs publics. "Enedis exerce une mission de service public régulée, rémunérée, au travers d'un tarif d'utilisation des réseaux d'électricité, sous le contrôle de la Commission de régulation de l'énergie" (CRE), a rappelé la ministre.

La CRE "a vérifié et confirmé que le coût total du projet sera inférieur au budget initial et que les économies de charges prévues seront bien au rendez-vous et donc incluse dans le tarif", a indiqué Mme Wargon.

La CRE avait bien prévenu en décembre dernier d'une hausse du futur tarif d'utilisation des réseaux d'électricité, représentant 15 euros de la facture annuelle d'un particulier à l'horizon 2024. Mais elle attribuait essentiellement cette hausse à l'essor des renouvelables (raccordement des sites de production, développement du véhicule électrique...).  Concernant Linky, la CRE estimait effectivement que les économies permises par Linky devaient permettre de "compenser" la hausse des charges associée à son déploiement. Le régulateur a aussi publié un communiqué mardi pour affirmer que "le compteur Linky ne fait pas augmenter la facture des consommateurs".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.