Comptes de campagne Macron: Faure (PS) souhaite une enquête du parquet financier

Comptes de campagne Macron: Faure (PS) souhaite une enquête du parquet financier
Le Premier secrétaire du parti socialiste Olivier Faure le 18 avril 2018 à l'Assemblée nationale à Paris

AFP, publié le dimanche 06 mai 2018 à 14h11

Le premier secrétaire du parti socialiste Olivier Faure a souhaité dimanche que le parquet national financier "puisse s'autosaisir" à propos des avantages qu'aurait reçus Emmanuel Macron, de la société GL Events, lors de la campagne présidentielle de 2017.

"Je souhaiterais aujourd'hui que le parquet financier, s'il pense qu'il y a matière à enquêter, puisse s'autosaisir et faire en sorte qu'il y ait un droit de suite judiciaire", a indiqué le député, invité de Questions politiques sur France Inter/franceinfo/Le Monde.

"On découvre qu'il y a des ménages et des mélanges qui sont très curieux,  dans cette campagne, il y a une espèce de connivence", a-t-il ajouté.

"Il y a des salariés de GL Events qui sont venus travailler dans la campagne", a-t-il ajouté, ils "ont été des amis utiles dans la campagne et visiblement auteurs de cadeaux".

"Je voudrais que nous puissions vérifier que le conflit d'intérêts n'a pas été au-delà de l'élection présidentielle. Il faudrait vérifier que cette entreprise n'a pas bénéficié, depuis, de contrats avec la puissance publique", a-t-il dit.

Selon le site d'informations Médiapart, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) "a relevé les promotions exceptionnelles, parfois +d'un pourcentage anormalement élevé+", accordées par le champion de l'événementiel GL Events à l'équipe de campagne de M. Macron, élu président le 7 mai 2017.

Jeudi, le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a assuré que les comptes de la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron étaient "les plus sincères de tous".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.