Comment le gouvernement veut renforcer son arsenal anti-fraude fiscale

Comment le gouvernement veut renforcer son arsenal anti-fraude fiscale

LesEchos, publié le jeudi 01 février 2018 à 08h01

Le gouvernement s'apprête à renforcer son arsenal pour lutter plus efficacement contre la fraude fiscale. Un nouveau plan préparé par le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, est attendu pour le printemps, révèle le Figaro ce jeudi.

Il comprendra une batterie de mesures pour sanctionner plus lourdement les fraudeurs, qu'ils s'agissent de particuliers ou d'entreprises.

« Name and shame »

« Nous allons renforcer les moyens d'enquête judiciaire pour fraude fiscale avec la création d'un service spécialisé à Bercy », indique Gérald Darmanin. « Nous allons investir une quinzaine de millions dans l'exploitation de données. Aujourd'hui, un contrôle fiscal sur quatre débouche sur un redressement nul ou dérisoire. La lutte contre la délinquance en col…

Lire la suite sur LesEchos

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - Comment le gouvernement veut renforcer son arsenal anti-fraude fiscale
  • on va peut-être finir par savoir où notre bon président a planqué ses millions d'euros... Peut-être qu'une enquête sera enfin diligentée pour savoir le fin mot de l'histoire des centaines de milliers d'euros d'argent public dépensés pour le voyage à LAS VEGAS de macron, et tant d'autres choses que la justice ou nos médias évitent soigneusement d'évoquer depuis 2017... Et combien d'autres affaires encore!!! Le PNF a du boulot, dès qu'ils regardera ailleurs que là où il a ordre de le faire.. Bien entendu...

  • Certains commerçants qui ont des restaurants achètent en grande quantité des produits alimentaires, en grandes surfaces et payent en espèce, il ne faut pas nous faire croire que ces gens là déclarent tout ce qu'ils gagnent. Le payement en espèce ne devrait pas dépasser une somme dérisoire.

    en parlant de sommes dérisoires .....les Français sont encore en train d'enrichir les banques en faisant les malins avec leur carte bleue
    en effet nous sommes les champions d'Europe du paiement par CB sans contact
    Supposons que les paiements en espèces pour une baguette de pain , un paquet de cigarette ou un café représentent sur le territoire ....disons deux ou trois millions d'€, et bien maintenant les banques vont prendre des commissions aux commerçants sur ces sommes alors que ce n'était pas possible auparavant sur les paiements en espèces .
    Le pire c'est que les commerçants reverront leurs prix pour faire face à ces nouveaux prélèvements et devinez qui paiera les commissions des banques au final ?? ...les consommateurs qui font les malins avec leur Carte bleue :-)))

  • toujours en place ,ce Darmanin?

  • Il veut renforcer doucement son arsenal contre la fraude fiscale !
    En attendant il tape violemment sur les retraités par la C S G pour les acculer à la misère !
    Ou se trouve la justice sociale ?
    Vivement les prochaines élections que nous réglions nos comptes ?

  • comme tous nos élus sont concernés, je ne crois pas à la sincérité de cet arsenal!... ou alors il va y avoir des amendements jusqu'en 2022!...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]