Comment Iadys structure la stratégie de développement de son robot collecteur de déchets

Comment Iadys structure la stratégie de développement de son robot collecteur de déchets
A lire aussi

La Tribune, publié le mercredi 30 mai 2018 à 19h59

Développé, testé et approuvé, le petit robot conçu par la jeune pousse installée à Aubagne pour collecter les déchets marins part désormais à la conquête des ports et marinas, au national comme à l'international. Et ce, en mixant les business modèles pour mieux couvrir les besoins.

Nom de code : Jellyfishbot. Soit, un robot radiocommandé qui collecte les déchets flottants et hydrocarbures sur les plans d'eau et zones portuaires. Petit, léger, facilement manipulable, équipé d'un système de filet extractible, il intervient là où se concentrent les déchets avant qu'ils ne se dispersent en mer, en l'occurrence dans les recoins, entre les bateaux. Autrement dit, "là où les dispositifs existants comme les barges par exemple ne peuvent accéder", explique Nicolas Carlesi,

Lire la suite sur La Tribune

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.