Comment Frigide Barjot s'est jouée des "gilets jaunes"

Comment Frigide Barjot s'est jouée des "gilets jaunes"©Wochit
A lire aussi

, publié le lundi 07 janvier 2019 à 14h00

Avant le grand débat national qui doit s'étaler jusqu'à la mi-mars, la consultation en ligne, d'abord destinée aux "gilets jaunes", a mis en lumière la volonté d'abroger la loi Taubira. Un souhait bien loin des préoccupations des manifestants. Et pour cause, c'est Frigide Barjot, ancienne meneuse de "La Manif pour tous", qui a avoué vouloir biaiser ce vote avec ses partisans. Ce lundi, la présidente du grand débat a réagi sur Europe 1.

On s'attendait à l'augmentation du smic, ou à l'arrêt des hausses des taxes sur le carburant. Mais la consultation citoyenne, d'abord destinée aux "gilets jaunes", puis à tous les citoyens, a placé l'abrogation du mariage aux couples de même sexe en tête des votes.



Quelques heures après la fermeture du site, Frigide Barjot, connue pour son engagement dans "La Manif pour tous", a admis sans complexe sur Arrêt sur images, avoir demandé à ses soutiens de voter en masse contre la loi Taubira.

Ce lundi sur Europe 1, Chantal Jouanno, présidente de la Commission nationale du grand débat public, a réagi : Si des personnes veulent organiser une réunion pour rouvrir ce débat, elles sont parfaitement libres de le faire." Elle a ajouté qu'aucune censure ne sera pratiquée, sur aucun sujet.

La loi Taubira, votée en 2013, pourrait donc une fois de plus profondément diviser les Français.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.